Final-soundtrack

 

  • Titre original : Hana Yori Dango F / 花より男子F (ファイナル)
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 28/06/2008
  • Auteur original : Kamio Yoko
  • Réalisateur : Ishii Yasuharu
  • Scénariste : Takuma Takayuki
  • Compositeur / Musique : Yamashita Kosuke
  • Producteurs : Mishiro Shinichi, Setoguchi Katsuaki
  • Assistant réalisateur : Tsuboi Toshio
  • Acteurs principaux : Inoue Mao (Makino Tsukushi), Matsumoto Jun (Domyoji Tsukasa), Oguri Shun (Hanazawa Rui), Matsuda Shota (Nishikado Sojiro), Abe Tsuyoshi (Mimasaka Akira)
  • Genres : Comédie – Romance
  • Durée : 2h11

Quatre années sont passées.

« Moi, Domyoji Tsukasa, ai formellement décidé de me marier au printemps prochain ! Je vais épouser la femme qui m’est destiné, qui a capturé mon cœur et qui ne le laisse pas partir, Tsukushi Makino ! »

Dans un hôtel japonais, Tsukasa donne une conférence de presse pour annoncer cette nouvelle au monde entier. Nous voyons ensuite Tsukushi visée par les programmes de télévision la saluant comme une Cendrillon des temps modernes. S’ensuit la remise des présents d’engagement des deux familles respectives. Kaede Domyoji, la mère de Tsukasa, qui avait toujours été contre la relation de son fils avec Tsukushi, offre à cette dernière une tiare de dix milliards de yen comme preuve qu’elle accepte leur union. La tiare nommée « Le Sourire de Vénus » est un héritage transmis depuis des générations par les femmes de la famille Domyoji.

La nuit, assise dans sa chambre d’hôtel, Tsukushi admire la tiare miroitante. Elle remarque qu’en devenant la femme de Tsukasa, futur héritier de la famille Domyoji, tous ses soucis se sont envolés et sa vie est sur le point de changer. Tsukasa lui, a cependant juré qu’il protégerait la famille Makino pour le reste de sa vie.
Cependant, sous les yeux de Tsukushi et Domyoji, la tiare est volée par un homme tout habillé de noir.
Le propriétaire de l’hôtel est-il complice ? La valeur de la tiare l’intéresse-t-il ? Ou est-ce que quelqu’un souhaite mettre fin au mariage de Tsukushi et Tsukasa ? Qui est le criminel ?

Pour récupérer le « Sourire de Vénus » qui, par la légende, dit qu’elle apporterait l’amour éternel à son porteur, Tsukushi et Tsukasa vont alors parcourir le monde entier à sa recherche.
Mais vont-ils rester ensemble? Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences?

Et pendant ce temps-là que deviennent les membres du F4 qui ont chacun commencé leur petit bout de chemin seul ? Que font-ils actuellement et où sont-ils ?… (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/hana+yori+dango+final.html)

Mon avis : Film vraiment sympathique dans la lignée du drama. J’ai trouvé Domyoji encore plus sexy et Makino très belle. Avec ses incertitudes, certes justifiées, elle m’a un peu agacée tout de même mais bon cela rajoute un peu de piment dans leur relation. La fin est naturellement prévisible mais très touchante. Si vous êtes fans de « Hana Yori Dango« , vous aimerez sûrement ce film !

…………………ATTENTION SPOILERS DANS LA PROCHAINE VIDEO!!!…………………….

 

 

kinogallery.com-loveO2O-0520799001471253730

  • Titre alternatif : Love 020 / Just One Smile Is Very Alluring
  • Titre original : Wei Wei Yi Xiao Hen Qing Cheng / 微微一笑很倾城
  • Pays : Chine
  • Date de sortie : 12/08/2016
  • Auteur original : Gu Man
  • Réalisateur : Zhao Tian Yu
  • Scénariste : Gu Man
  • Acteurs principaux : Angelababy (Bei Wei Wei), Jing Bo Ran (Xiao Nai)
  • Genres : Comédie – Drame – Romance
  • Durée : 1h35

Xiao Nai est un expert en jeu vidéo RPG, il est également très populaire dans son campus pour son allure de beau gosse. Un jour, il rencontre Bei Wei Wei et tombe sous son charme ou plus particulièrement pour la manière dont elle pianote son clavier durant un jeu en ligne.

Ainsi Xiao Nai utilise ses compétences dans la vie virtuelle pour se rapprocher de la jeune femme. Mais qu’en est-il de la vie réelle, est-ce que leur relation s’arrêtera derrière leur écran ou passera-t-elle le niveau supérieur ? (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/love+o2o.html)

Mon avis : J’ai adoré ! Le drama est sur ma « watchlist » depuis des mois mais, comme je n’accroche pas avec la lead féminine, j’hésite à le commencer. Cependant, le film m’a donné envie de le voir du coup !

Le mélange judicieux de romance et du virtuel est juste génial et le concept est plutôt original. L’esthétisme des images du jeu est magnifique et la transition entre les scènes de la réalité et celles de l’univers du jeu est vraiment bien faite. De plus, le couple est trop mignon, ce qui n’est pas négligeable et l’interprétation de Angelababy (Wei Wei) et Jing Bo Ran (Xiao Nai) est plus que convaincante.

J’ai passé un agréable moment devant cette romance, immergée complètement dans ce monde mi-virtuel, mi-réel.

my-tutor-friend-donggabnaegi-gwawoehagi-2003_68601378434511

  • Titre original : Donggabnaegi / 동갑내기 과외하기
  • Pays : Corée du Sud
  • Date de sortie : 30/01/2003
  • Réalisateur : Kim Gyeong Hyeong
  • Acteurs principaux : Kwon Sang Woo (Kim Ji-hun), Gong Yoo (Jong-soo), Kim Ha Neul (actrice) (Choi Su-wan)
  • Genres : Action – Art Martial – Comédie – Romance
  • Durée : 1h50

Etudiante en anglais de 21 ans, Choi Su-wan dispense son savoir à des jeunes en difficulté scolaire pour payer ses études. Sous la pression de sa mère, elle commence à donner des cours privés à Kim Ji-hun, un rebelle de 21 ans également, encore coincé au lycée après avoir passé quelques années aux USA pour étudier.
Lui aussi contraint par son père à suivre les cours de Su-wan, Ji-hun ne montre aucun respect envers la jeune fille et tente de la dissuader par tous les moyens.
Les noms d’oiseaux volent entre les deux, chacun ayant décidé de prendre le dessus sur l’autre. Et comme il faut bien que les cours de Su-wan portent leurs fruits, tous deux jouent une course contre la montre pour relever les résultats scolaires de Ji-hun.
Leur relation orageuse construit ainsi peu à peu un amour mutuel que l’on n’aurait osé imaginer de prime abord. (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/my+tutor+friend.html)

Mon avis : Amusant, drôle avec des scènes parfois complètement WTF! C’est vrai que Kwon Sang Woo est plus sexy que Park Ki Woong (« My Tutor Friend 2« ) et son rôle d’étudiant ténébreux et rebelle ne fait qu’accentuer cela cependant, j’ai tout de même une petite préférence pour le 2e film.

J’ai quand même été divertie par les péripéties des deux tourtereaux ainsi que leurs échanges houleux et j’ai bien aimé le rôle de Gong Yoo. Il m’a fait beaucoup rire ! Kim Ha Neul, l’actrice qui joue Su Wan, ne m’a pas marqué plus que cela et j’ai eu beaucoup de mal avec elle mais l’interprétation de Kwon Sang Woo est telle que j’ai su faire abstraction et pu profiter du film.

Bon petit film divertissant mais sans plus…

my-tutor-friend-2-donggabnaegi-gwawoehagi-2-2007_64621378434535

  • Titre alternatif : My Tutor Friend 2
  • Titre original : Donggabnaegi Gwaoihagi Leseun II / 동갑내기 과외하기 레슨 II
  • Pays : Corée du Sud
  • Date de sortie : 19/04/2007
  • Réalisateur : Kim Ho Jeong (réalisatrice)
  • Scénariste : In Eun Ah
  • Assistants réalisateur : Kwon Yeong Rak, Park Hong Su
  • Acteurs principaux : Lee Cheong Ah (Junko), Park Ki Woong (Jong Man), Lee Yeong Ha (Le père de Jong Man)
  • Genres : Comédie – Romance
  • Durée : 2h05

Junko est une étudiante japonaise qui réussie à entrer dans une université coréenne via un programme d’échange, tout cela pour retrouver l’homme qui, pour elle, est son âme soeur et qu’elle a rencontré au Japon. Mais une fois en Corée, elle doit prendre des cours particuliers afin de s’améliorer et tombe sur le pire des profs qu’on peut imaginer… (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/my+tutor+friend+lesson+ii.html)

Mon avis : Bizarrement, j’ai adoré. J’ai beaucoup aimé entendre du japonais et du coréen dans un même film. Même si la romance est plutôt discrète, la rivalité du début entre Junko et Jong Man ainsi que l’évolution de leur relation est vraiment divertissante à suivre. Et, que ce soit pour les situations cocasses, les interactions entre le deux lead et surtout les deux potes de Jong Man tellement ridicules parfois, ce film m’a fait beaucoup rire et j’ai réellement passé un bon moment à le regarder.

Je ne peux pas le comparer au 1er puisque je ne l’ai pas encore vu (et oui, je ne suis pas comme tout le monde, j’ai fait les choses à l’envers ^^!) mais celui-ci est amusant et les personnages sont vraiment attachants et j’ai pu y découvrir Park Ki Woong qui n’est pas mal au niveau interprétation (ainsi qu’au niveau sex-appeal je dois dire!). Par contre, je ne suis pas certaine que je retenterai un deuxième visionnage.

 

 

  • Titre alternatif : I Am in Trouble Because My Older Brother Loves Me Too Much / I Have Difficulty to Be Loved Too Much by Older Brother
  • Titre original : Ani ni Aisaresugite Komattemasu / 兄に愛されすぎて困ってます
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 30/06/2017
  • Auteur original : Yagami Rina (Manga)
  • Réalisateur : Kawai Hayato
  • Scénariste : Matsuda Yuko
  • Compositeur / Musique : Makido Taro
  • Producteur : Ueno Hiroyuki
  • Directeur de la photographie : Kimura Shinya (directeur de la photographie)
  • Acteurs principaux : Tsuchiya Tao (Tachibana Setoka), Katayose Ryota (Tachibana Haruka), Chiba Yudai (Serikawa Takamine), Kusakawa Takuya (Mioka Chiaki)
  • Thèmes : Ecole – Triangle amoureux
  • Genres : Comédie – Comédie sentimentale – Ecole – Romance
  • Durée : 1h39

Tachibana Setoka est malchanceuse en amour, elle s’est déjà confessée 12 fois mais a toujours été rejetée. Il s’avère que cela est en grande partie dû à son grand frère Haruka qui la surprotège et fait fuir les garçons. En réalité, Setoka et Haruka ne sont pas liés par le sang mais Haruka le cache à sa sœur.

Un jour, le premier amour de Setoka, Takamine Serikawa, réapparait et décide de se rapprocher d’elle. Mais Haruka ne compte pas laisser les choses se dérouler si facilement… (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/my+brother+loves+me+too+much.html)

Mon avis : Je n’ai pas pu attendre que la version sous-titrée en français sorte tellement j’étais impatiente de le voir. Je ne suis pas une pro en anglais mais comme les dialogues ne sont pas compliqués, j’ai réussi à comprendre le film. Le préquel de 5 épisodes donnait réellement envie de voir la suite (https://lemondecrearifdemaelia.com/2017/09/04/ani-ni-aisaresugite-komattemasu/)…

Il y a des scènes complètement ridicules parfois mais le couple Setoka/Haruka est si mignon que j’ai adoré le film. De plus, j’ai un réel « crush » pour Katayose Ryota ! Et le personnage qu’il incarne m’a vraiment touchée et fait beaucoup rire en même temps. Quant à Tsuchiya Tao, j’ai trouvé son interprétation trop légère et, dans les débuts, elle m’a vraiment agacée. Il n’y a que dans les moments décisifs ou tristes de l’histoire où elle a réussi à me convaincre. Pour ce qui est de Chiba Yudai (Serikawa Takamine), j’ai toujours eu du mal avec cet acteur car il surjoue trop pour moi. 

Dans l’ensemble, un bon petit film sans prise de tête, charmant et drôle.

 

 

 

  • Titre original : Keunalui Bonwigi / 그날의 분위기
  • Pays : Corée du Sud
  • Date de sortie : 14/01/2016
  • Réalisateur : Cho Kyu Jang
  • Scénariste : Cho Kyu Jang
  • Compositeur / Musique : Kim Tae Sung
  • Acteurs principaux : Moon Chae Won (Bae Su Jeong), Yoo Yeon Seok (Kim Jae Hyeon)
  • Genres : Comédie – Mélodrame – Romance
  • Durée : 1h43
  • Age conseillé : 15 ans et +

Un homme et une femme se rencontrent par hasard à bord d’un train en partance pour Busan . Ce dernier lui propose tout de suite de passer une nuit sans lendemain avec lui. Choquée, elle essaie de l’éviter mais le destin en a décidé autrement et, par une suite de coïncidences, finissent par rester ensemble pendant 24h. L’issue de cette journée ne dépend que d’eux… (Source : Moi ^^)

Mon avis : J’ai adoré ce film ! Une bonne comédie romantique comme je les aime ! Les deux lead sont magnifiques et, en même temps drôles et attendrissants. On y retrouve bien sûr les mêmes ingrédients que dans toutes romances basiques mais ce mélange fonctionne toujours aussi bien sur moi. Moi, éternelle romantique et à fleur de peau, je ne me lasserai jamais de ce genre de film. Ils ont le méritent de mettre du baume au coeur !

L’histoire est accompagnée par le thème musical de « Photograph » de Ed Sheeran tout le long du film et cela va assez bien avec l’ambiance de l’intrigue.

Pour les mordus de romcoms, ne loupez pas celle-ci !

 

image8

 

  • Titre alternatif : 째째한 로맨스 (Jjae Jjae Han Romaenseu) / Pretty Love Affairs / Pretty Romance
  • Pays : Corée du Sud
  • Genre : Comédie, Romance
  • Diffusion : 2 Décembre 2010
  • Durée : 118 min.
  • Réalisation : Kim Jung-Hoon (Réalisateur)
  • Casting : Baek Do-Bin, Jung Min-Sung, Lee Sun-Gyun, Lee Won-Jong, Oh Jung-Se, Choi Kang-Hee, Hwang Bo-Ra, Jo Eun-Ji (1981), Ryu Hyun-Kyung, Yoon Jin-Seo, Song Yoo-Ha, Jung Mi-Sung 

Da-Rim est traductrice pour un magazine destiné aux adultes. Mais voilà, Da-Rim veut devenir écrivain, et son esprit créatif va obliger son employeur à la renvoyer.
Quant à Jung-Bae, c’est un talentueux dessinateur qui ne parvient pas à trouver d’éditeur en raison de ses histoires trop mièvres.
Ces deux personnes, qui semblent s’accorder parfaitement, vont faire équipe dans un concours de bande dessinée érotique… C’est là que les problèmes vont commencer ! (Source : http://dogaru.fr/drama/2481/)

Mon avis : Malgré un début long à démarrer, j’ai bien aimé ce film. On s’attache vraiment aux deux protagonistes principaux et j’ai aimé suivre l’évolution de leur relation ainsi que leurs interactions drôles et toutes mimi.

Je connais Kang Hee Choi pour l’avoir vu jouer dans « Protect The Boss » avec Ji Sung. Je me souviens l’avoir trouvée très amusante. Dans le rôle de Da Rim, elle ne déroge pas à cette qualité et je l’ai même trouvée attendrissante par moment.

Quant à Lee Sun Gyun, je l’ai vu dans « 1rst Shop Of Coffee Prince » et j’avais déjà trouvé a voix perturbante ! lol! ! J’ai eu du mal également dans ce film mais j’ai fini par m’y habituer. Et dans le rôle de Jung Bae, je l’ai même trouvé sexy.

Dans l’ensemble, l’histoire n’est pas à tomber par terre mais elle mérite d’être amusante. De plus, les deux lead m’ont conquise par leurs interprétations et leur alchimie. A voir pour passer le temps et si on n’a rien d’autre à regarder sous la main.

 

 

Life-Risking-Romance

 

  • Titre alternatif : 목숨 건 연애 (Moksum Geon Yeonae) / Risking Life For Love / Zhi Ming Lian Ai / Life-Staking Love
  • Pays : Corée du Sud et Chine
  • Genre : Comédie, Romance, Thriller
  • Diffusion : 14 Décembre 2016
  • Durée : 103 min.
  • Casting : Ha Ji-Won, Chun Jung-Myung, Oh Jung-Se, Wilson Chen, Yoon So-Hee, Song Min-Jung, Lee Da-In (1992), Kim Won-Hae, Jung Hae-Gyun 

Je-In (Ha Ji-Won) est une écrivaine spécialisée dans les romans policiers et thrillers à suspense.
Son meilleur ami est l’officier de police Rok-Hwan (Chun Jung-Myung) ; secrètement amoureux d’elle, il est toujours prêt à lui rendre le moindre service.
Tout près de chez elle, habite Jason (Wilson Chen), un voisin qui la trouble autant par son côté très mystérieux que par son charme indéniable.
Alors que la ville est le théâtre d’une série de meurtres tous plus inquiétants les uns que les autres, la relation entre ces trois personnes va devenir – à l’instar des affaires criminelles que connait la ville – de plus en plus difficile et, voire même, très compliquée…
(Source : http://dogaru.fr/drama/14642/)

Mon avis : Film qui mélange à la fois le suspens dans bon thriller et l’humour d’une comédie romantique réussie.

Ha Ji Won est magnifique et son interprétation est toujours juste et réussie. Elle m’a fait beaucoup rire dans son rôle d’écrivain enquêtrice un peu maladroite. Et je trouve trop mignonne la relation qu’elle entretient avec son meilleur ami, Rok Hwan ; un peu comme s’ils jouaient inconsciemment (du moins pour Je In) le jeu du chat et de la souris.

Le suspens est vraiment palpable jusqu’à la fin. Le film est même arrivé à me tromper sur le dénouement de l’histoire alors que généralement, je vois venir la fin très vite et sans me leurrer. Dans ce sens-là, ce film a fonctionné sur moi même si, il faut bien se l’avouer, ce n’est pas l’histoire de « OUF » qui te retourne complètement le cerveau !

Un bon petit divertissement utile entre deux visionnage de films plus intenses en émotions…

 

 

 

 

  • Titre alternatif : Pained
  • Titre original : Tong Jeung / 통증
  • Pays : Corée du Sud
  • Date de sortie : 07/09/2011
  • Réalisateur : Kwak Gyeong Taek
  • Scénariste : Kang Full
  • Compositeurs / Musique : Jeong Jin Ho, Kim Jun Seong (compositeur), Lee Jin Hee (compositrice), Yim Jae Bum
  • Producteur : Lee Ji Seung
  • Acteurs principaux : Kwon Sang Woo (Nam Sun), Jeong Ryeo Won (Dong Hyeon), Ma Dong Seok (Beom No)
  • Genres : Drame – Mélodrame – Romance
  • Durée : 1h44
  • Age conseillé : 15 ans et +

« Pain« , c’est l’histoire de deux êtres qui ont souffert et qui se sont construits sur leurs malheurs.
Nam Soon, après la perte de ses parents et sa soeur lorsqu’il était encore jeune, ressort de cet accident avec une analgésie congénitale. Il est seul au monde et ne ressent plus aucun sentiment à part la culpabilité d’être le seul survivant qui le ronge. Quant à sa sensibilité physique, c’est son métier qui en viendra à bout. Il travaille comme homme de main pour des usuriers et à force de bagarre, il ne ressent plus aucune souffrance physique.
Tout au contraire de lui, Dong Hyeon est une femme super sensible à tout ce qui l’entoure, sentiment provoqué par la perte de ses parents également et elle souffre d’hémophilie.
Un jour, Nam Soon est chargé de récupérer l’argent que doit une femme aux usuriers. C’est ainsi que Nam Soon va rencontrer Dong Hyeon, car cette femme endettée, c’est bel et bien elle; cette fille si sensible et généreuse devant payer les frais d’hôpitaux de ses parents décédés.
Du jour où ils se rencontrent, ils ne vont plus se quitter, pas en pensée tout du moins. Et évidemment, malgré toutes leurs contradictions, l’inévitable va se produire… (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/pain.html)

Mon avis : Ce film m’a tuée! Tout le long, on ressent une sorte de mélancolie, de tristesse pesées sur nos deux personnages principaux. On souffre pour eux, on pleure pour eux et on a réellement pitié d’eux. Leurs vies respectives emplies de malheurs et de difficultés diverses les ont rapproché ainsi que leur rage de vivre malgré tout. L’issue de ce film est d’autant plus poignant et limite injuste car ils méritaient grandement d’être enfin heureux…

Nam Soon est un personnage atypique qui paraît insensible de prime abord mais qui cache un grand manque d’amour, de reconnaissance. Il aspire comme tout le monde à vivre une vie normale, sans soucis. Le fait qu’il se fasse frapper tout le long du film est déchirant et il devient à nos yeux un personnage attachant ! Kwon Sang Woo est juste magnifique ! Je ne connaissais pas cet acteur mais son interprétation est bluffante !

Sa partenaire, Jung Ryeo Won, n’est pas en reste et leur duo nous apparaît comme un couple naïf mais tellement touchant.

Donc vous l’avez bien compris, préparez vos mouchoirs ! Mais il vaut la peine de le regarder…

 

 

 

Always

 

  • Titre alternatif : Only You
  • Titre original : Ojik Geudaeman / 오직 그대만
  • Pays : Corée du Sud
  • Date de sortie : 20/10/2011
  • Réalisateur : Song Il Gon
  • Scénaristes : Song Il Gon, Yu Yeong Ah
  • Compositeur / Musique : Bang Jun Seok
  • Producteur : Lee Seong Hun
  • Acteurs principaux : So Ji Sub (Cheol Min), Han Hyo Ju (Jeong Hwa)
  • Genres : Drame – Romance
  • Durée : 1h46
  • Age conseillé : 15 ans et +

Chul Min est un ancien boxeur au passé assez sombre reconverti en gardien de nuit dans un parking. Il fait la rencontre de Jung Hwa qui avait l’habitude de tenir compagnie au grand-père qui tenait le poste de gardien de nuit avant lui.
Jung Hwa a perdu la vue, quelques années auparavant, dans un accident de voiture. Alors qu’elle habite seule, elle prend l’habitude de venir rendre visite à Chul Min le soir, comme elle le faisait avec le grand-père. Ainsi, ensemble, ils regardent et commentent des dramas sur leur petit écran.
Petit à petit, leur relation va évoluer et ils vont devenir de plus en plus proches. Jung Hwa va s’intéresser au passé de Chul Min qu’il aura bien du mal à lui révéler.
Alors que tout semble aller pour le mieux dans leur couple, Chul Min va reprendre ses activités de boxeur afin de gagner plus d’argent et va proposer à Jung Hwa de retrouver la vue avec une somme qu’il n’a pas encore… (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/always.html)

Mon avis : J’ai l’impression d’être passée à côté du film… Après toutes les bonnes critiques que j’ai pu lire sur ce film et aimant ce genre-là, j’étais persuadée sortir de ce visionnage complètement bouleversée. Cependant, ça n’a pas été le cas. Bien sûr, j’ai été touché par l’histoire de Chul Min et Jung Hwa ( il faudrait être insensible pour ne pas l’être! ) mais je n’ai pas été ébranlée plus que cela. C’est pour cette raison que je suis limite frustrée car j’ai peur d’avoir loupé quelque chose… ou bien, je n’étais vraiment pas dans le bon esprit pour le regarder.

Je ne peux qu’admirer le travail des acteurs par contre qui est vraiment prodigieux, particulièrement celui de Han Hyo Ju car elle m’a bluffée dans son rôle de jeune femme aveugle. So Ji Sub est toujours parfait et j’aime beaucoup ses petites frisettes dans ce film. Cela le rend d’autant plus sexy je trouve (mode midinette activé… Sorry! ^^). Il interprète admirablement Chul Min, ancien boxeur torturé.

Film touchant et bien réalisé. J’aurai réellement aimé être dans le bon état d’esprit afin de l’apprécier à sa juste valeur. Je le conseille tout de même car il ne m’a pas laissée indifférente.