Welcome-to-Waikiki-p001-770x545

 

  • Titre alternatif : Welcome to Waikiki / Go Go Waikiki / Woohoo Waikiki / Waikiki / Eurachacha Waikiki / Laughter In Waikiki
  • Titre original : Eurachacha Waikiki / 으라차차 와이키키
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 20 x 70 min
  • Diffusion Terminée : du 05/02/2018 au 17/04/2018
  • Saison : hiver 2018
  • Chaine TV : JTBC
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thèmes : Famille – Jeunesse
  • Age conseillé : 15 ans et +

Suite à leurs échecs, trois hommes avec des rêves différents mais en rapport avec le monde du cinéma se réunissent et commencent à diriger une maison d’hôtes nommée Waikiki située à Itaewon.
Gang Dong Gu rêvait de devenir réalisateur, Cheon Jun Gi voulait suivre les traces de son père et devenir acteur et Bong Du Sik avait déménagé à Séoul pour devenir scénariste.

Alors que leur maison d’hôtes fait face à la faillite, une mystérieuse mère célibataire et son bébé apparaissent à Waikiki bousculant leur petite vie insignifiante. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/laughter+in+waikiki.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Des barres de rire de ce drama !!! Certaines situations sont complètement WTF et on peut très vite tomber dans la lourdeur parfois mais je me suis totalement immergée dans l’univers hilarant de ces personnages. Le drama nous relate pour une fois l’histoire de personnes galérant dans leur vie professionnelle ainsi que personnelle mais qui ne lâchent rien pour autant. Il nous montre également que le véritable bonheur n’est pas forcément là où on l’espérait au départ. Les personnages sont très attachants grâce à leurs faiblesses qu’ils n’ont pas peur de montrer et l’humour omniprésente vient agréablement alléger l’ensemble. On ne s’ennuie pas une seule seconde ! Et on ne peut que craquer devant la petite bouille de bébé Sol ♥♥♥ !

Un drama avec une ambiance follement drôle et un casting extra ! A voir absolument !

 

 

flmafisi-600x400

 

  • Titre alternatif : Evergreen
  • Titre original : Geunamja Osu / 그남자 오수
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 50 min
  • Diffusion Terminée : du 05/03/2018 au 24/04/2018
  • Saison : hiver 2018
  • Chaine TV : OCN
  • Genres : Comédie – Fantaisie – Romance
  • Thèmes : Idols – Jeunesse

« That Man Oh Soo » est l’histoire de deux personnes qui tombent amoureuses l’une de l’autre à cause d’un « cupidon » qui possède un pollen magique.

Oh Soo est un jeune homme dans la vingtaine année qui travaille en tant qu’ingénieur dans le domaine de l’informatique. Il est aussi un barista et possède un café.
Oh Soo a la capacité de détecter les émotions invisibles des gens, pour cela il utilise un mystérieux pollen magique pour former des couples.

Lorsqu’il fait la rencontre de Seo Yu Ri, il tombe amoureux d’elle. Cette dernière travaille en tant que policière. C’est une personne forte et brillante qui subvient seule aux besoins de sa famille. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/that+man+oh+soo.html)

Mon avis : J’étais très emballée par le début du drama grâce au mélange fantastique et romance. Le fait que Oh Soo puisse voir toutes émotions confondues des êtres humains est plutôt attractif et novateur mais cet aspect de ce personnage est vite passé aux oubliettes. De plus, on n’a pas de réelles explications sur les évènements survenus dans les derniers épisodes (le pollen de la fleur noire les a donc sauvé tous les deux mais le prix a payé été la perte des souvenirs d’une vie d’Oh Soo ? Peut-être également la perte de ses pouvoirs ? Pourquoi Yoo Ri n’est pas étonnée de son amnésie lorsqu’ils se rencontrent de nouveau au bout de 3 ans ?) et cette fin est très frustrante pour moi, grande romantique ! Dommage, car ce drama avait beaucoup de potentiel avec une histoire captivante et un casting génial mais elle n’est pas complètement aboutie.

Malgré ces petits bémols, je garde un bon ressenti de ce drama car j’ai apprécié le couple principal trop mignon et les deux couples secondaires totalement hilarants ! Et je suis généralement toujours satisfaite des dramas dans lesquels joue Heo Jung Min. Il en va de même pour celui-ci où, dans le rôle de Oh Ga Na, il est un vrai petit rayon de soleil qui apporte beaucoup de fraîcheur et d’humour. J’ai vu beaucoup de critiques négatives sur ce drama (dont certaines sont plutôt justifiées) mais j’ai tout de même passé un excellent moment à le regarder malgré la tonne de larmes que j’ai versé ^^ !

En clair : casting excellent, histoire intéressante malgré quelques imperfections et une fin bâclée, OST sympathique (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/10/16/ost-that-man-oh-soo/)

 

sweet-combat-backdrop

 

  • Titre original : Tian Mi Bao Ji / 甜蜜 暴 击
  • Pays : Chine Chine
  • Episodes : 38 x 45 min
  • Diffusion En cours : du 23/07/2018 au ?
  • Saison : été 2018
  • Chaines TV : Hunan TV – iQiyi
  • Genres : Romance – Sport
  • Thème : Arts martiaux

Fang Yu est la fille aînée du conglomérat Fang. Elle a été élevée pour devenir le successeur de la compagnie, mais elle va à l’encontre des souhaits de sa famille pour poursuivre la boxe et remporter le titre de champion à 18 ans.

Ming Tian vient d’une famille pauvre. Il a arrêté ses études pour travailler. Il décide de postuler pour une bourse d’études sportive.

Fang Yu a été l’une des premières à remarquer les talents de Ming Tian et ils vont se rapprocher avec le temps. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/sweet+combat.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Drama plutôt sympathique. Le côté MMA est intéressant et les combats sont assez jouissifs à regarder. Pour ce qui est de la romance, elle reste mignonne mais sans plus. J’ai été heureuse de retrouver Ivy Shao que j’avais adoré dans « The Perfect Match » mais dans le rôle de Song Xiao Mi, elle m’a parfois agacée car elle en fait beaucoup trop à mon goût. Par contre, petite surprise agréable : entendre Ivy Shao chanter l’OST. Elle a vraiment une très jolie voix.

Dans l’ensemble, des personnages attachants, une intrigue agréable à suivre et une OST très plaisante.

OST :

  • « A Fearless Tomorrow » de Bii
  • « Stars And Moon » de Ivy Shao
  • « How To Love » de Ivy Shao

 

 

 

maxresdefault

 

  • Titre alternatif : Next Stop, Happiness
  • Titre original : Xia Yi Zhan, Xing Fu / 下一站,幸福
  • Pays : Taiwan Taiwan
  • Episodes : 21 x 75 min
  • Diffusion Terminée : du 04/10/2009 au 28/02/2010
  • Saison : automne 2009
  • Chaines TV : SETTV – TTV
  • Genres : Drame – Romance

Liang Mu Cheng excelle au piano et fait la fierté de son père et sa tante. Elle fête aujourd’hui son anniversaire et s’apprête à rejoindre son père après sa leçon de piano. Alors que sa tante et elle achètent un gâteau, à l’extérieur du magasin, son père se fait heurter par une voiture et décède sur le coup. La vie de Mu Cheng change alors du tout au tout. Son père étant dans une situation financière critique, la maison et les meubles l’occupant sont saisis et la voici qui doit quitter la ville avec sa tante. Cette dernière n’hésitera d’ailleurs pas à tenter d’abandonner sa nièce dès que l’occasion se présentera. Elles finissent toutes deux dans un village de pêcheurs où un homme les recueillera.

Plusieurs années sont passées depuis et Mu Cheng enchaîne les petits boulots afin de préparer sa future liberté. Alors qu’elle rentre chez elle après une dure journée de travail, sa route va croiser celle de Ren Guang Xi, brillant apprenti avocat et passionné de hockey, en pleine querelle amoureuse. Sa voiture empêche la circulation et il propose alors à Mu Cheng de la conduire pour quitter cet endroit. Ses indications sont expressément fausses et la voiture s’emplafonne dans le bus situé derrière elle. Voici donc nos protagonistes au poste de police pour une déposition. La jeune femme apprend à ce moment là que Guang Xi est atteint d’une maladie mentale qui affecte son comportement et qui expliquerait donc pourquoi il a faussé la leçon de conduite qu’il lui a donnée.

Pourtant, les deux jeunes gens vont continuer à se voir puisque le destin semble les lier. Jusqu’à l’inévitable… (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/autumn-s+concerto.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Ca fait longtemps que ce drama est dans ma liste « à voir » mais le nombre d’épisodes ainsi que l’histoire dramatique que je pressentais venir derrière m’ont fait peur jusqu’à présent. Et quelle erreur ! Ce drama vous émeut immédiatement. Je me suis tout de suite attachée aux personnages principaux car le trio Vanness Wu (Ren Guang Xi), Ady An (Liang Mu Cheng) et Chris Wu (Hua Tuo Ye) est magnifique ! Leur histoire mutuelle est vraiment belle à regarder mais elle nous déchire également le coeur. L’OST qui l’accompagne ne fait que rajouter beaucoup de douceur, de tristesse et de mélancolie à l’intrigue (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/10/07/ost-autumn-concerto/). On ne peut que s’attendrir devant le petit Xiao Le joué par un Xiao Xiao Bin époustouflant ! Je craignais que l’histoire finisse par s’essouffler mais en réalité, je préfère amplement la deuxième partie du drama lorsqu’ils sont adultes et qu’ils se retrouvent. L’intrigue est plus attrayante et également plus poignante.

J’aime beaucoup le personnage de Ren Guang Xi qui assume complètement son côté mauvais garçon. Il opère la plus grande évolution durant le drama et cette évolution se fait progressivement grâce à ses sentiments qui se développent pour Mu Cheng tout en douceur. L’acteur est vraiment doué pour faire transparaître les émotions de son personnage. Malgré ses mauvais côtés, on ne peut que compatir aux évènements malheureux qui surgissent dans sa vie. Sa persévérance et son amour profond pour Mu Cheng sont remarquables. Il forme un très joli couple avec elle, tout d’abord avec un amour naïf et tendre durant leur jeunesse puis torturé et profond lorsqu’ils sont adultes.

Je suis plutôt mitigée sur le personnage de Liang Mu Cheng. Au début, elle nous apparaît comme une jeune femme forte mais qui renferme également quelques blessures mais dès qu’elle commence à avoir des sentiments pour Guang Xi, elle en devient limite niaise donc j’ai eu peur qu’elle finisse par m’agacer. Heureusement que son personnage mûrit (grâce à la naissance de Xiao Le en partie) et qu’elle devient plus intéressante. Je l’a trouve même plus jolie. Cela n’enlève rien au talent de Ady An. Son jeu d’actrice est vraiment excellent. Mu Cheng adulte m’a beaucoup fait pleurer à cause de son destin.

Quant à Tuo Ye, je pense que c’est le personnage qui m’a fait verser le plus de larmes ! Encore le syndrome du second lead ! Comment ne pas compatir à la douleur de ce personnage qui passe une grande partie de sa vie à aimer une personne si fort qu’il se sacrifie pour elle. Il a pris soin d’elle et de son fils sans condition et avec un amour sincère. J’ai adoré Chris Wu dans « The Perfect Match » aux côtés de Ivy Shao et, dans son rôle de Tuo Ye, mon adoration ne fait que se renforcer. C’est un acteur vraiment talentueux.

Un excellent drama que je recommande fortement !

 

8cdbf183a45c2b70828f0f13f3a79fced4f76853r1-600-337v2_hq

 

  • Titre alternatif : Something in the Rain / Pretty Sister Who Treats Me to Meals / Pretty Noona Who Buys Me Food
  • Titre original : Bap Jal Sajuneun Yeppeun Nuna / 밥 잘 사주는 예쁜 누나
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 60 min
  • Diffusion Terminée : du 30/03/2018 au 19/05/2018
  • Saison : printemps 2018
  • Chaine TV : JTBC
  • Genre : Romance
  • Thème : Amour
  • Age conseillé : 15 ans et +

Yun Jin Ah est, du haut de ses 35 ans, superviseuse dans une compagnie de café. Malgré sa nature facile à vivre et décontractée, au fond d’elle, elle ne peut pas s’empêcher de se sentir vide en partie dû au fait qu’elle n’ait pas de réel but dans sa vie. Harcelée sexuellement d’une part par ses supérieurs et d’autre part, par sa mère qui souhaite la voir mariée à un homme issu d’une bonne famille, Jin Ah étouffe.

Seo Jun Hee est le petit frère de Seo Gyeong Seon, la meilleure amie de Jin Ah. Fraîchement débarqué des Etats-Unis où il a travaillé durant 3 années, il décide de revenir définitivement chez lui.
Alors qu’il avait toujours donné l’impression à Jin Ah d’être un homme immature, il étonnera la jeune femme à son retour en apparaissant comme un homme très différent de ce qu’il était. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/pretty%2Bsister%2Bwho%2Bbuys%2Bme%2Bfood.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Par quoi commencer… Je viens de terminer ce drama et il m’a littéralement tuée émotionnellement ! Je ne m’attendais pas du tout à être bouleversée comme ça surtout que ce genre d’histoire d’amour avec une grande différence d’âge ce n’est pas ma tasse de thé mais là… j’ai du mal à passer à autre chose. Les deux lead m’ont complètement séduite…

Les longs silence durant les dialogues sont parfois pesants au début mais petit à petit, je me suis totalement immergée dans l’histoire. Les scènes sont principalement tournées de nuit ce qui donne une ambiance chaleureuse et intime. Les premiers épisodes sont plutôt légers et drôles mais dès qu’ils deviennent un couple, l’atmosphère change. Elle devient plus mélancolique (accentuée par une OST magnifique : https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/09/27/ost-something-in-the-rain/), parfois triste et parfois tendue et pesante (surtout lors des confrontations avec la famille de Jin Ah). Comme dans tout drama qui se respecte, on a le personnage détestable. On pourrait y mettre les supérieurs dans le lot mais pour moi, la palme revient à la mère de Jin Ah. Elle est agaçante tant par ses paroles que par ses gestes (je n’ai jamais vu autant de violence chez une mère dans un drama jusqu’à présent !). Si elle n’était que têtue et incompréhensive encore cela serait plus acceptable mais elle fait également dans la méchanceté gratuite et la mauvaise foi feignant d’être la victime face aux remontrances de ses proches. J’ai vraiment eu envie de la frapper tout le long !

Le personnage de Jun Hee est mon petit chouchou et l’acteur que je n’avais pas plus remarqué jusqu’à présent relève au la main le défi de campé ce rôle ! Il m’a fait beaucoup de peine mais j’ai aimé sa détermination, son courage et sa vitalité ainsi que son amour inconditionnel pour Jin Ah. Malgré son jeune âge, il a une grande maturité qui permettra à Jin Ah de devenir une vraie adulte. J’ai d’ailleurs eu du mal à comprendre cette dernière parfois mais elle reste tout de même très attachante. C’est, pour moi, une des plus belles romances que j’ai pu voir jusqu’à présent car elle est ancrée dans la réalité.

L’histoire de harcèlement au travail en parallèle m’a un peu ennuyée même si c’est tout de même un sujet grave et j’ai zappé la majeur partie des passages le concernant. En ce qui concerne le dernier épisode, de mon avis, il a été bâclé et c’est bien dommage, d’une parce que je ne voulais pas qu’il se termine tellement ce drama m’a captivée (surtout l’amour que se porte les deux lead à vrai dire) et d’autre part, parce qu’il nous laisse avec beaucoup trop de questionnements à mon goût (Sont-ils de nouveau un couple? Jun Hee retourne-t-il aux Etats-Unis ou pas ? Jin Ah reste-elle sur l’île de Jeju ? Quand est-il de leur relation avec la mère de Jin Ah ?, etc…)

Pour conclure cet avis, superbe drama avec des acteurs exceptionnels, des personnages attachants et une ambiance si particulière qu’elle vous envoûte incontestablement. Si vous hésitez encore à vous lancer, un conseil, précipitez-vous dessus !

 

2f14028f65ee57bdf321c33975a97c94_600x400

 

  • Titre original : Nae ITneun Gangnammiin / 내 ID는 강남미인
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 60 min
  • Diffusion Terminée : du 27/07/2018 au 15/09/2018
  • Saison : été 2018
  • Chaine TV : JTBC
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thèmes : Ecole – Jeunesse

My ID is Gangnam Beauty est une adaptation du web-comics de l’auteur Gi Maeng Gi.

Gang Mi Rae est une jeune fille timide et très complexée par son apparence physique. Malgré son honnêteté et sa gentillesse, elle est maltraitée par beaucoup de gens et même intimidée quand elle allait à l’école.
Avant d’entamer son cursus universitaire, Mi Rae subit une chirurgie plastique qui la change complètement. Mais elle est toujours pointée du doigt et se fait même appeler « Gangnam Beauty ».

Pendant ce temps, Do Kyeong Seok est un bel étudiant intelligent qui fréquente la même université que Mi Rae. Il ne juge pas les gens par leur apparence mais préfère plutôt regarder la beauté intérieure de la personne. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/my%2Bid%2Bis%2Bgangnam%2Bbeauty.html)

Mon avis : Histoire sympatoche mais sans plus…

Im Su Hyang, la lead féminine, m’a un peu fatigué par moment et j’ai eu du mal à complètement adhérer à son personnage, trop niais pour moi. De plus, je n’ai pas trouvé son jeu d’actrice exceptionnel. Quant à Cha Eun Woo qui campe le rôle de Do Kyeong Seok, je l’ai trouvé inexpressif, mou du genou et parfois terne. Je ne sais pas si c’est ce que rechercher à montrer les réalisateurs mais ce n’est pas réussi pour moi. Seul point positif, ses moments de jalousie sont très drôles à regarder.

En clair, drama assez divertissant dans l’ensemble mais avec des jeux d’acteur trop faibles à mon goût et une OST limite énervante par moment. Je ne connais pas le web comics de Gi Maeng Gi mais cette adaptation ne m’a pas donné envie de le lire.

 

 

 

00-1532703874860943272827

 

  • Titre alternatif : Still 17 / 30 But 17
  • Titre original : Seoreunijiman Yeorilgobipnida / 서른이지만 열일곱입니다
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 32 x 35 min
  • Diffusion Terminée : du 23/07/2018 au 18/09/2018
  • Saison : été 2018
  • Chaine TV : SBS
  • Genres : Comédie – Mélodrame – Romance
  • Thème : Amour
  • Age conseillé : 15 ans et +

Wu Seo Ri se réveille du coma dans lequel elle est plongée depuis ses 17 ans. Elle est maintenant âgée de 30 ans cependant elle reste mentalement la jeune fille de 17 ans qu’elle était avant son accident. S’adaptant difficilement à sa nouvelle vie, elle cherche à tout prix à renouer avec son passé, c’est ainsi qu’elle croise le chemin de Woo Jin.

Gong Woo Jin est quant à lui un jeune scénographe de 30 ans. Suite à un traumatisme qu’il a vécu il y a 13 ans, il évite de s’impliquer dans les relations pouvant le lier aux autres. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/thirty+but+seventeen.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : De prime abord, je n’étais pas forcément attirée par ce drama mais après avoir visionné les deux premiers épisodes, je me suis rendue compte du vrai petit bijou que j’aurai pu louper !

On pourrait penser que c’est du déjà-vu mais cette histoire est particulièrement touchante. On s’attache forcément aux deux lead à cause de leurs passés communs tragiques. On découvre petit à petit qu’ils deviennent mutuellement le remède de l’autre pour panser leurs blessures. Diamétralement opposés (l’un introverti, l’autre extravertie) mais en même temps tellement similaires par leurs bizarrerie, ils ne pouvaient qu’être destinés l’un à l’autre. C’est un couple tout mignon car très naïf mais rafraîchissant et drôle à causes de leurs inexpériences des relations humaines.

Yang Se Jong m’a déjà marqué émotionnellement dans « Temperature Of Love » par son jeu d’acteur et dans celui-ci, mon impression ne fait que se confirmer. Il est vraiment doué pour faire transparaître aux spectateurs les émotions des personnages qu’il interprète. Le rôle de Gong Wu Jin m’a, d’une manière spéciale, touchée car c’était intéressant mais bouleversant en même temps de voir quel impact majeur cet incident a pu avoir sur son évolution dans sa vie : il a caché durant des années ses émotions à son entourage ainsi que ses peurs afin d’oublier sa présumée culpabilité d’avoir été la cause de la mort d’une personne.

Quant à Wu Seo Ri, elle est drôle, fragile mais forte à la fois malgré les évènements qui ont bousculé sa vie parfaite d’adolescente. Elle n’abandonne jamais et reste positive. Elle a également une formidable capacité à redonner de la joie ainsi que vie aux personnes et aux choses qui l’entourent. C’est le vrai petit rayon de soleil de cette « famille » pour le moins bizarre mais tellement attachante. Je viens de me rendre compte que j’avais déjà vu Shin Hye Sun dans « The Legend Of Blue Sea« , « Oh My Ghost » et « She Was Pretty » mais je ne l’avais pas remarquée plus que cela. Dans le rôle de Seo Ri, elle est vraiment plus que crédible. Il y a une très bonne alchimie également entre elle et Yang Se Jong.

Ahn  Hyo Seop interprète un Yu Chan très mature pour son âge. Son personnage est le plus adulte de toute la tribu et il s’inquiète constamment du bien être de sa « famille » comme une mère le ferait pour ses enfants. Il est vraiment sympathique et amusant donc on ne peut que l’apprécier. J’ai aimé les interprétations de l’acteur dans « Splash Splash Love » ainsi que dans « Queen Of The Ring » et j’ai été heureuse de le retrouver de nouveau dans un drama.

Ye Ji Won est une actrice qu’on adore forcément car elle interprète toujours des personnages singuliers qui marquent l’esprit ! Dans celui-ci, elle ne déroge pas à ses habitudes mais le personnage de Jennifer renferme en plus un côté fragile (qu’on découvre au fur et à mesure) qui nous charme tout de suite. C’est une actrice vraiment excellente que je ne me lasse pas de suivre !

Donc, comme vous avez pu le constater, ce drama m’a incontestablement plu ^^! L’histoire est attrayante, drôle et mélancolique à la fois et son OST (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/09/23/ost-thirty-but-seventeen/) ne fait que renforcer ce ressenti (je suis particulièrement fane de « Get Away » de Bonggu que je ne cesse d’écouter en boucle !). Le casting est juste génial et il reste forcément dans mon top 10 des dramas à revoir absolument !

 

 

  • Titre alternatif : Century’s Couple / Best Couple / Couple Of The Century
  • Titre original : Zui Jia Qing Lu / Shi Ji Lian Ren / 最佳情侣 / 世纪恋人
  • Pays : Chine Chine et Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 30 min
  • Diffusion Terminée : du 14/11/2016 au 27/12/2016
  • Saison : automne 2016
  • Chaines TV : Netflix – Youku Tudou
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thème : Quotidien

Hee Seong vient d’un milieu pauvre. Lorsqu’il est repéré par un réalisateur, il essaye de devenir acteur en travaillant dur. Quelques années plus tard, il devient une grande star montante.

Choi Hwan Yeong vient d’une famille riche et est une star arrogante. Elle est cependant toujours négligée par sa famille. Par conséquent, elle doit agir seule et durement pour survivre d’elle-même, même si parfois elle paraît faible.

Grâce à un faux mariage, ces deux personnes trouvent le véritable amour. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/best+lover.html)

Mon avis : Je suis tombée sur ce drama sur Netflix et je me suis dit pourquoi pas. Un petit drama de 12 épisodes pas tout jeune et avec beaucoup d’incohérences mais cela m’a permis de faire une pause sympathique entre « Goblin » et « Thirty But Seventeen« . L’histoire n’est pas transcendante et il faut un moment avant de s’habituer au coréen et au chinois mélangés mais il m’a diverti tout de même (je n’ai pas compris pourquoi certains acteurs parlaient chinois puis d’autres coréen ; mais le plus déroutant c’est que les personnages, malgré la barrière de la langue, continuent de dialoguer ensemble !) . Le couple est plutôt mignon et les personnages assez sympathiques. Sans plus…

 

Goblin The Lonely And Great God_Big

 

  • Titre alternatif : The Lonely, Shining Goblin / Goblin: The Lonely and Great God / Guardian: The Lonely and Great God
  • Titre original : Sseulsseulhago Chanranhasin – Dokkaebi / 쓸쓸하고 찬란하神-도깨비
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 70 min
  • Diffusion Terminée : du 02/12/2016 au 21/01/2017
  • Saison : automne 2016
  • Chaine TV : tvN
  • Genres : Fantastique – Romance

Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin était un général de guerre invincible et jalousé du jeune roi. Poignardé par celui-ci, il survit mais devient alors un gobelin immortel.

900 années ont passé et Kim Sin est toujours à la recherche d’une prêtresse humaine qui l’aidera à mettre fin à son immortalité. Celui-ci vit désormais aux côtés d’un sinistre faucheur souffrant d’amnésie et ayant pour mission de conduire les âmes récemment décédées dans l’autre monde. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte se trouvant au seuil de la mort. Cette dernière donnera naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak et 9 années plus tard, Eun Tak qui vit toujours avec sa mère acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Une nuit, sa mère décède soudainement et c’est à ce moment-là qu’elle fera la rencontre du faucheur d’âmes.

Aujourd’hui, Eun Tak est une étudiante vivant aux côtés de la famille de sa tante mais constamment abusée par ceux-ci. Un jour, alors qu’elle célèbre son anniversaire en bord de mer, Kim Sin apparaît soudainement devant elle et sans en connaître la raison, il se voit capable d’entendre la voix de la jeune fille. C’est ainsi que celle-ci lui révèlera qu’il est en réalité un « Dokkaebi » (gobelin), clamant également être sa fiancée.

D’autre part, Kim Seon est une femme brillante et séduisante propriétaire d’un restaurant de poulet, tandis que Yu Deok Hwa, lui est le neveu de Sin et héritier rebelle d’un chaebol dont la famille a été gardienne du gobelin durant des générations. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/goblin.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Ce drama est une pure merveille ! On ne peut qu’être envoûté par l’univers de ces deux histoires d’amour tragiques traversant les âges. Le casting est juste parfait et les acteurs ont su mêler humour, drame et romantisme avec succès ! L’OST qui accompagne le drama s’accorde parfaitement à l’ambiance presque hypnotique de ce dernier (je l’ai d’ailleurs écouté en boucle pendant des mois lors de sa diffusion : https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/09/18/ost-goblin/)

Pour être honnête, j’ai fait une très longue pause avant de le continuer (presque 1 an et demi quand même !!!) car les épisodes sont assez conséquents (1h15 ce n’est pas négligeable !) et parce que je préssentais déjà verser des litres de larmes pour la suite ! Mais ce n’est en rien à cause d’un désintérêt total ou bien d’une qualité médiocre. Bien au contraire ! C’est l’un des dramas les mieux réalisés selon moi jusqu’à présent. Les effets spéciaux dus à la magie du Gobelin et du Faucheur sont plus que crédibles sans trop tomber dans la démesure et l’histoire qui se veut triste pour ses amoureux est parsemée de touches d’humour rafraîchissantes qui allègent considérablement ce côté dramatique. De plus, je n’ai pas trouvé d’incohérence dans la trame de l’histoire et de fréquents flash-back nous aident à comprendre certains retournements de situation.

La bromance entre le Gobelin et le Faucheur est magnifique (une des plus belles que j’ai pu suivre) et leur rivalité du début nous fait beaucoup rire surtout lors de leurs petites démonstrations de pouvoirs pour se mesurer l’un à l’autre. Quant aux deux romances, celle du Gobelin et de sa fiancée est drôle et rafraîchissante et celle du Faucheur et de Sunny, plus discrète mais tout aussi triste et touchante.

Je ne pense pas avoir le courage pour le regarder de nouveau un jour (un peu comme « Heartless City » qui m’avait bouleversé également) mais cela n’enlève en rien à sa grande qualité scénaristique ainsi que son esthétisme magique et rien que pour les relations entre les quatre protagonistes principaux ainsi que leurs histoires, ce drama en vaut vraiment la peine.

 

dT6n4DH1VBSU1U6E6CiuJ4Zv_xc

 

  • Titre original : Manyeoui Sarang / 마녀의 사랑
  • Pays : Corée du Sud Corée du Sud
  • Episodes : 12 x 60 min
  • Diffusion Terminée : du 25/07/2018 au 30/08/2018
  • Saison : été 2018
  • Chaines TV : MBN – Dramax
  • Genres : Comédie – Fantaisie – Mystère – Romance
  • Thème : Sorcières
  • Age conseillé : 15 ans et +

Gang Cho Hong travaille comme livreuse pour un restaurant de cuisine coréenne. Par ailleurs, Cho Hong est aussi une sorcière indiscrète qui se mêle de tout, et surtout, des affaires de tout le monde.

Ma Seong Tae est un bel homme qui vit dans la douleur à cause d’un accident mystérieux qui a eu lieu durant son enfance. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/witch-s+love.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : J’aime bien le thème abordé et je ne l’avais encore jamais vu traité dans le monde moderne dans un drama (« Mirror Of The Witch » un drama historique). Donc, j’étais impatiente de voir comment cela aller être relaté dans le monde d’aujourd’hui. Cependant, j’ai vite été déçue de découvrir qu’il n’y avait que 12 épisodes (peut-être que les audiences n’étaient pas assez suffisantes en Corée) par conséquent, le développement de l’histoire se fait trop rapidement à mon goût et la fin est bâclée. On commence a peine à s’attacher au couple principal que c’est déjà la fin ! De plus, on voit apparaître des personnages durant 1 ou 2 épisodes et puis plus rien ! C’est un peu brouillon. La magie n’est pas non plus omniprésente et lorsqu’il y en a, ce n’est pas folichon. Malgré tout, la romance est très mignonne et j’aime beaucoup le trio de sorcières qui amène incontestablement une touche d’humour à ce drama.

En clair, petit drama sans prise de tête et assez divertissant.