4896

  • Titre alternatif : Pounding Spike / We Have Something Special
  • Titre original : Dugeundugeun Seupaikeu / 두근두근 스파이크
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 20 x 15 min
  • Diffusion Terminée : du 20/02/2016 au 24/04/2016
  • Saison : hiver 2016
  • Chaines TV : Web Drama – MBN – Sohu TV
  • Genres : Comédie – Romance – Sport
  • Thèmes : Ecole – Sport

Kang Se Ra est une véritable star du volley-ball, mais elle se voit obligée de devenir la nouvelle coach de l’équipe du lycée Daehan. Hwang Jae Wung est la star et le seul espoir de cette équipe. Ensemble, ils vont essayer de viser la première place du classement, un objectif qui semble difficile à atteindre, l’équipe stagnant toujours à la dernière position.

Avec leur amour pour le volley-ball et pour Se Ra, leur équipe réussira-t-elle à se hisser en tête du classement ? (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/thumping+spike.html)

Mon avis : Petit drama sympathique sans prise de tête et plutôt mignon. L’histoire n’est pas transcendante mais elle fait son job : divertir. Je ne connaissais pas Song Jae Rim (Hwang Jae Wung) mais j’ai bien apprécié son jeu d’acteur et sa petite bouille ^^ ! J’espère le revoir dans d’autres dramas très prochainement.

 

5038

 

  • Titre alternatif : Hit the Top / The Best Punch / The Big Blow
  • Titre original : Choegoui Hanbang / 최고의 한방
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 32 x 35 min
  • Diffusion Terminée : du 02/06/2017 au 22/07/2017
  • Saison : printemps 2017
  • Chaine TV : KBS2
  • Genres : Comédie – Fantastique – Romance
  • Thèmes : Jeunesse – Musique – Quotidien
  • Age conseillé : 15 ans et +

L’histoire se concentre sur ces jeunes dans leurs vingtaine dans cette société difficile, essayant et apprenant à sociabiliser, aimer et réussir.

Yu Hyun Jae est un membre du groupe populaire d’idoles des années 90 nommé J2. Il a beaucoup de fans et est surtout connu pour ses pas de danse et son beau physique. Cependant, il ne cesse de causer des scandales et a la réputation d’être un fauteur de troubles. Venu de nulle part, il se hisse sur le devant de la scène. Après avoir disparu suite à un énième scandale, il voyage dans le temps jusqu’en 2017 suite à une mystérieuse tempête.

Lee Ji Hun est une personne tout à fait ordinaire. Il prétend étudier pour son examen afin de devenir fonctionnaire, mais son rêve est en réalité de devenir une idole. En y mettant tous ses efforts, il s’entraîne en secret.

Choi Wu Seung effectue aussi depuis trois ans des études pour finir fonctionnaire. Elle est aussi l’amie d’enfance de Ji Hun.

C’est trois personnes vont se retrouver à cohabiter ensemble par une succession de coïncidences… (https://www.nautiljon.com/dramas/the+best+hit.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Complètement WTF!!!! Des barres de rires ce drama ! J’attendais de trouver tous les épisodes avant de le commencer et mes mois d’attente ont été largement récompensés ! Ce drama ne m’a pas déçue une seule seconde.

J’adore Yoon Shi Yoon dans tous ses rôles habituellement mais là, celui de Hyun Jae lui va à ravir ! Il est vraiment excellent. L’évolution de son personnage est très belle et on ressent le changement qui s’opère en lui au contact de cette « jeunesse du futur« . Il est drôle (parfois, complètement ridicule même lol !), attendrissant et trop craquant.

J’ai découvert Lee Se Young dans « A Korean Odyssey » et j’avais été bluffé par son jeu d’actrice. La voir dans un genre différent est rafraîchissant et son acting reste toujours aussi convainquant. Je pense que je vais continuer à la suivre de près car je l’apprécie beaucoup.

J’ai vraiment kiffé les échanges entre Hyun Jae et Woo Seung car ils sont très hilarants et en même trop mignons. Ce genre de relation où les protagonistes jouent au chat et à la souris sont mes préférées car elle ne me déçoivent jamais. On a le droit à des situations embarrassantes mais tellement délirantes puis touchantes et très belles. J’ai quand même eu un peu de peine pour Ji Hoon de le voir se débattre avec ses sentiments envers sa meilleure amie. En même temps, les second lead ont toujours le chique pour avouer leur amour trop tard!

Quant à Kim Min Jae, il m’a surprise dan le rôle de Ji Hoon. Et je pense que le moment où il m’a le plus touchée c’est lorsqu’il chante. C’est également à ce moment où j’ai su que ce drama ferait forcément parti de mes dramas favoris. Même si dans son obstination envers Woo Seung il m’a un peu agacée, il reste un personnage charmant.

L’histoire en elle-même est plus qu’attrayante. Et j’aime beaucoup le genre du drama. L’enchaînement des évènements monte en crescendo (surtout vers la fin) et nous pousse à vouloir voir plus. Chaque personnage a une histoire intéressante et ils nous deviennent très attachants. Que dire des deux derniers épisodes…. Ils m’ont fait complètement chavirer le coeur 😥 😥 😥 !

J’ai vraiment tout adoré dans ce drama : une OST qui colle parfaitement à l’ambiance du drama (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/03/25/ost-the-best-hit/) et des morceaux joués au bon moment ; le cast est juste génial, rafraîchissant et tellement drôle ; l’évolution de chaque personnage est touchante ; le déroulement du scénario est parfait. Un drama à revoir sans aucune hésitation !

 

 

i-cannot-hug-you-chinese-2017

  • Titre alternatif : 无法拥抱的你 (Wu Fa Yong Bao De Ni) / I Can Not Embrace You / I Cannot Hug You
  • Pays : Chine
  • Genre : Comédie, Romance, Fantastique
  • Diffusion : 20 Novembre 2017 au 8 Janvier 2018
  • Chaîne de retransmission : Sohu TV
  • Nombre d’épisodes : 16
  • Durée moyenne : 30 minutes par épisode.
  • Réalisation : Mao De Shu
  • Casting : Xu Kai Cheng, Zhang Yu Xi, Xing Zhao Lin, Xin Rui Qi, Dai Jing Yao, Shine Gao, Kele Sun, Han Mu Bo, Michelle Wang, Hu Yi Xuan 

« I cannot hug you » est une série dramatique chinoise du web de 2017 – 2018. Elle est basée sur un cartoon coréen du web appelé « Untouchable line » par Massstar.

Un vampire des temps modernes vit parmi les humains et obtient de l’énergie en touchant les gens. Li Shi Ya ( Zhang Yu Xi ) reste distante dans sa vie de tous les jours mais entre en contact avec les humains pour sa survie seulement.

Un jour, Jiang Zhi Hao ( Xing Zhao Lin ) entre dans la vie de Shi Ya en tant que voisin de palier. Zhi Hao attire l’attention de Shi Ya comme personne ne l’a fait avant, et elle veut se rapprocher de lui. Mais Zhi Hao a une phobie des microbes et essaie de garder ses distances de ceux qui l’entourent pour ses propres raisons. Shi Ya et Zhi Hao peuvent-ils s’entraider d’une manière inattendue ? (Source : http://dogaru.fr/drama/19793/ et https://www.viki.com/tv/35710c-i-cannot-hug-you?locale=fr)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : J’ai été attirée par l’intrigue et le genre du drama. Zhang Yu Xi (que j’aime beaucoup) interprète une Shi Ya crédible même si elle surjoue parfois. Elle n’en reste pas moins sympathique et drôle. Quant à Xing Zhao Lin, il est plutôt pas mal dans son rôle de Zhi Hao seulement, je préfère son jeu en tant que lead mystérieux et froid plutôt qu’en amoureux transi où il devient vraiment apathique. Je trouve qu’il y a beaucoup d’alchimie entre eux .

Ceux qui ont été très convainquant à mes yeux dans leur jeu d’acteur ce sont Dai Jing Yao (Xin Ba) et Kele Sun (Yin Shi Huan). De plus, leur relation ambigüe est vraiment touchante et mignonne. C’est dommage que le personnage de Shi Huan est laissé à l’écart dans l’épilogue.

J’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Cui Jun He et la jeune demoiselle qui lui fait des avances. J’ai trouvé leurs interactions inintéressantes et ennuyeuses à mourir par conséquent, j’ai fait avance rapide à chaque fois qu’ils apparaissaient ensemble à l’écran ^^!

L’intrigue est pas mal et remet un peu au goût du jour le thème des vampires. J’ai bien aimé l’idée de l’alternative du toucher pour se nourrir. Seulement, le drama perd de l’intérêt avec une romance trop vite amenée à mon goût et la saison 2 est moins attrayante que la première. De plus, je n’ai pas compris le suicide soudain et « useless » du personnage de Yu Ze que je trouvais très intéressant par sa nature mi-humaine et mi-vampire.

Ce n’est pas le drama du siècle mais c’est plutôt divertissant et les relations entre les personnages sont très attendrissantes. De plus, il est accompagné par une très jolie OST (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/03/21/ost-i-cannot-hug-you/)

Citations : « Juste comme quand un bébé est né et tient la main de sa maman pour la 1ère fois, les humains maintiennent leur état d’esprit à travers le toucher. Les humains créent l’affection à travers le toucher. Les humains confirment leur amour à travers le toucher. Les humains sont différents de nous qui survivons à travers le toucher » –Shi Ya (Episode 1)

 

 

 

 

Radio-Romance-Poster2

 

  • Titre original : Radio Romaenseu / 라디오 로맨스
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 60 min
  • Diffusion Terminée : du 29/01/2018 au 20/03/2018
  • Saison : hiver 2018
  • Chaine TV : KBS2
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thème : Travail
  • Age conseillé : 15 ans et +
Song Geu Rim travaille en tant que scénariste de programme à la radio depuis 5 ans, son rêve depuis toute jeune. En effet, lorsqu’elle était ado, sa mère a subi une opération qui l’a rendu aveugle et elles aimaient écouter la radio ensemble. Geu Rim manque de talent en écriture mais elle possède par contre d’excellentes compétences en planification. Elle est également le souffre douleur de son équipe de programmation.
Mais le retour de son mentor, le producteur Lee Gang, va chambouler sa vie professionnelle mais également sa vie personnelle lorsque ce dernier lui demande de recruter le célèbre acteur Ji Soo Ho, réputé pour être inaccessible, pour sa nouvelle émission à la radio… (https://www.nautiljon.com/dramas/radio+romance.html et Moi ^^)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Ce drama avait piqué ma curiosité dès que je suis tombée sur le trailer. J’aime beaucoup les deux lead et surtout Yoon Doo Joon (Ji Soo Ho) qui a un certain magnétisme. Je l’avais déjà remarqué dans « Splash Splash Love » et je l’avais adoré! Le personnage qu’il interprète est digne d’intérêt par son histoire personnelle qu’il tente de garder enfouie au fond de lui. Il a ce côté mystérieux qui capte l’attention tout de suite.

L’interaction entre lui et Kim So Hyun (Geum Rim) est drôle et rafraîchissante et l’alchimie est plutôt bonne entre eux. Le couple est vraiment très mignon et attendrissant de par leur naïveté à tous les deux et leur côté un peu enfantin. Ce que j’ai apprécié également c’est qu’ils ne se séparent pas aux moindres obstacles rencontrés (à contrario dans certains dramas où on a le droit à chaque fois à la scène déchirante de rupture).

Le personnage du psychologue interprété par Gwak Dong Yeon (Jason) est excellent! Il m’a fait beaucoup rire mais vers la fin, j’ai hésité entre avoir pitié de lui ou le maudire… [Petite remarque entre parenthèse : ils ont fait exprès de recruter que des beaux gosses pour ce drama ou quoi !!! Parce qu’entre Yoon Doo JoonGwak Dong Yeon et Ha Jun  (Kim Jun Wu), on est servi!]

Un bon petit drama charmant et touchant.

 

 

 

Devil-Lover-Big

  • Titre alternatif : เผลอใจ…ให้นายปีศาจ (Ploer Jai Hai Nai Pbeesard)
  •  Pays : Thaïlande
  • Genre : Comédie, Romance, Amitié, Fantastique
  • Diffusion : 7 Octobre 2015 au 10 Février 2016
  • Chaîne de retransmission : GMM 25
  • Nombre d’épisodes : 17
  • Durée moyenne : 45 minutes par épisode.
  • Casting : Golf Pichaya, Arthur Benjakul, Nara Aurthaveekul, Thassapak Hsu, Piglet [Sugar Eyes], Nattapat Nimjirawat

Sora est un jeune garçon doté d’un pouvoir particulier. Effrayé par cet enfant, les parents de celui-ci décident de l’envoyer au J.T.S.D (Département Japonais de la science et de la technologie) auprès de son oncle afin de lui trouver un remède. Dans cet institut de recherches, Sora va apprendre à contrôler son pouvoir. Mais, un jour, il va s’enfuir de cet institut dans le but de retrouver ses parents…. (http://dogaru.fr/drama/15692/)

Mon avis : Plutôt agréablement surprise par ce lakorn ! Il me tapait dans l’oeil depuis un moment car le frère (Golf Pichaya) de Mike D. Angelo joue le rôle principal et il est plutôt choupinet :). Rien que le générique du début du 1er épisode avec ses images figées sont très bien faites et donnent réellement envie de voir la suite. Et je suis assez épatée par la qualité des effets spéciaux qui sont vraiment crédibles et les scènes de combats sont belles à voir également. La fin nous prend aussi au dépourvu et la dernière scène nous laisse présager peut-être à une suite. A voir…

Quant aux jeux des acteurs, ils sont bien meilleurs que ceux que j’ai pu voir jusqu’à présent. Ca ne vaut pas encore ceux des coréens mais il y a beaucoup d’amélioration je trouve. L’alchimie entre Golf Pichaya (Sora) et Imraporn Charada (Pie) est indéniable et j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de leur relation. J’ai adoré le rôle de Kirin.

Un bon petit drama sans prise de tête (comme on en attend d’un lakorn) et vraiment digne d’intérêt.

Blood

 

  • Titre original : Beulleodeu / 블러드
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 20 x 60 min
  • Diffusion Terminée : du 16/02/2015 au 21/04/2015
  • Saison : hiver 2015
  • Chaine TV : KBS2
  • Genres : Drame – Fantastique – Médical – Romance
  • Thème : Vampires
Park Ji Sang est issu d’une famille de vampires. Infecté par leur virus à sa naissance, il a hérité de ceux-ci autant leurs capacités surnaturelles que leur désir de sang. Bien que terrifié par sa propre identité durant son adolescence, Ji Sang grandit en acceptant cet aspect de lui et devient ainsi chirurgien. Froid et insensible aux premiers abords, il a pourtant bon cœur et n’aspire qu’à se rapprocher des humains, gardant toujours en lui l’espoir d’en devenir également un. Croyant fortement en l’importance de chaque vie, c’est à l’aide d’une pilule spéciale qu’il parviendra à contrôler sa transformation à la vue du sang afin de soigner ses patients.

Par la suite, celui-ci se voit recruté au sein d’un hôpital en qualité de chef d’équipe pour la section chirurgicale. Il y fait la rencontre de Yu Ri Ta, jeune femme et médecin aussi arrogante que compétente, se trouvant aussi être la nièce du directeur de l’établissement.

Discrédité auprès des autres médecins par son jeune âge, celui-ci gagne rapidement leur confiance lorsqu’il reçoit du directeur l’autorisation de relever Ri Ta au cours d’une opération délicate. Son succès ne lui attirera pourtant qu’envie et rivalité. Parviendra-t-il à garder son identité secrète au contact permanent du sang et des humains ? Et qu’adviendra-t-il lorsque celui-ci découvrira la vérité cachée sous la disparition de ses parents ? (https://www.nautiljon.com/dramas/blood.html)

Mon avis : …………………………………RISQUE DE SPOILERS!!!!……………………………………….

J’ai bien aimé le début du drama. Son OST est jolie (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/03/11/ost-blood/) et les effet spéciaux sont plutôt crédibles et beaux (surtout le changement de couleur des pupilles de Ji Sang). L’histoire attire tout de suite et nous promet de bons rebondissements.

Ku Hye Sun est magnifique, limite reconnaissable par rapport à son rôle de Geum Jan Di dans « Boys Over Flowers » cependant, son jeu d’actrice n’est pas folichon. Le personnage de Ri Ta m’agaçait un peu au début mais au vu de son évolution, je la préfère finalement avec son arrogance car elle finit par devenir terne et inintéressante…

Quant à Ahn Jae Hyeon, il est fiable dans son rôle de vampire torturé même si on le sent parfois un peu mal à l’aise. Son aspect un peu mystérieux du début lui donnait beaucoup de charme mais dès qu’il tombe dans la romance, il en devient presque niais.

Le seul qui ne m’a pas déçue une seule seconde c’est Jeong Hae In. Son personnage de Ju Hyeon Wu est attachant, drôle et tellement frais ! Cela redonne un peu de pep’s à l’histoire. Et son invention Luuvy est trop chou ♥♥♥!!! La bromance est vraiment adorable également.  C’est pour cette raison que je n’ai pas compris sa mort dans l’épisode 19 ! Pourquoi ???!!! Quelle utilité ???!!! Sa mort m’a vraiment déchiré le coeur !

Je ne suis pas trop fane du genre médical car cela a tendance à vite m’ennuyer mais les chirurgies dans les premiers épisode ont fini par me manquer par la suite. Pourquoi n’en voit-on plus après alors que le drama fait parti du genre médical ? Le virus et les intrigues autour du pavillon 21A prennent le dessus et toutes les manigances qui s’ensuivent ne font que dénaturer l’histoire et la rendre insignifiante. Elle finit par tourner en rond car on a l’impression que les scénaristes ont cherché à comblé les épisodes par ces rebondissement sans intérêt.

Malgré des débuts très prometteurs avec un scénario qui aurait pu être digne d’intérêt, on finit par perdre le but principal de l’intrigue. Tout devient trop confus : le super méchant prend des décisions complètement contradictoires et stupides ; Ji Sang perd de son charisme et devient mou du genou (dommage pour un personnage principal…) ; certains personnages secondaires que l’on voit tout de même tout le long du drama n’ont pas d’histoire développée en profondeur et je pense que cela aurait donné du relief à l’histoire ; trop de morts qui s’enchainent vers la fin (Sont-elles vraiment toutes justifiées?). Et c’est quoi cette fin ??!!! Je ne suis pas contre les fins ouvertes mais là, trop de choses sont restées en suspens, trop de question sans réponses (les patients du pavillon 21A ont-ils été sauvés? Pourquoi Ji Sang survit? Que devient Lee Jae Wuk?).

J’ai vraiment été emballée par les premiers épisodes et les touches d’humour apportées par Ju Hyeon Wu et Luuvy mais je pense que les scénaristes se sont perdus dans leur intrigue au fil des épisodes et le drama finit par être brouillon. C’est vraiment regrettable car l’histoire aurait été mieux exploitée, avec un script et des personnages secondaires plus développés, je l’aurai mis sans conteste dans ma liste de dramas préférés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A-Korean-Odyssey

 

  • Titre alternatif : Hwayugi / Hwayuki
  • Titre original : Hwayugi / 화유기
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 20
  • Diffusion Terminée : du 23/12/2017 au 04/03/2018
  • Saison : automne 2017
  • Auteur original : Wu Cheng En
  • Réalisateurs : Kim Byeong Su (réalisateur), Kim Jeong Hyeon (réalisateur), Park Hong Gyun
  • Scénaristes : Hong Jeong Eun, Hong Mi Ran
  • Producteur en chef : Lee Jin Seok (producteur)
  • Chaines TV : Netflix – tvN
  • Thèmes : Contes et légendes – Dieux / Déesses – Démons
  • Genres : Comédie – Fantastique – Horreur / Epouvante – Romance
  • Durée d’un épisode : 70 min
  • Age conseillé : 15 ans et +

A Korean Odyssey est une réinterprétation moderne du roman chinois « Journey To The West » du célèbre écrivain « Wu Cheng’en« .

Jin Seon Mi est une PDG de l’immobilier qui a le pouvoir d’exorciser des démons vivants dans les biens immobiliers hantés. Elle est aussi connue sous le nom de Sam Jang à cause de son odeur irrésistible de fleur de lotus et du grand pouvoir qu’elle procure lorsqu’elle est dévorée par un démon.

Lorsque Seon Mi était petite, elle a été piégée par Son Oh Gong, un dieu mineur, puissant et vif d’esprit, mais aussi de nature colérique et espiègle.
Ce dernier, étant emprisonné dans un château, lui propose sa protection à chaque fois qu’elle prononcera son nom et ce en échange de sa liberté. Mais Oh Gong ne respecte pas son contrat et efface son nom de l’esprit de Seon Mi.

De nos jours, Oh Gong vit aux crochets de Wu Hwi Cheol, un PDG d’une agence de divertissement qui essaye d’obtenir une promotion de rang de Dieu.
Il est aussi à la recherche de Sam Jang afin de pouvoir la manger et devenir le plus puissant des dieux. Cependant, il découvre que Sam Jang n’est d’autre que Jin Seon Mi et se verra dans l’obligation de la protéger des autres démons pour la garder pour lui-même… (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/a+korean+odyssey.html)

Mon avis : J’avais un mauvais a priori sur ce drama à cause de Oh Yeon Seo, avec qui je n’accrochait pas du tout mais le premier épisode est tellement plein de promesses que j’ai littéralement dévoré les épisodes ! Les effets spéciaux sont crédibles mais petit bémol pour le dragon qui m’a paru complètement ridicule et mal fait ! Quant au jeu du casting, ils sont tous excellents.

Je ne suis pas une grande fane de Lee Seung Gi mais je l’ai vraiment trouvé « badass » dans son rôle de Son Oh Gong. Je l’ai réellement adoré ! Du coup, cela m’a donné envie de le voir dans d’autres dramas.

Cha Seung Won est absolument magistral dans son rôle de Ma Wang ! Il a un caractère complètement délirant qui le rend si extravagant mais, on découvre également son côté attachant lorsqu’il évoque son unique amour et lorsqu’il commence à développer de l’affection pour Son Oh Gong. Leur bromance est d’ailleurs très touchante et en même temps, très divertissante.

Lee Hong Gi est fantastique dans le rôle de Jo Pal Gye et, comme Ma Wang, malgré son côté farfelu, il nous laisse entrevoir au fur et à mesure quel être attentionné il peut être par le biais de sa sollicitude envers Bu Ja. Soit dit en passant, Lee Se Young (Bu Ja) est bluffante dan son interprétation des deux personnages diamétralement opposés car on ressent tout de suite la différence entre elles. J’ai adoré la relation particulière entre elle et Pal Gye.

Pour ce qui est de Oh Yeon Seo, il ne va pas sans dire qu’elle exécute bien son rôle de Jin Seon Mi mais je n’ai pas été enthousiasmée plus que cela par son personnage. La romance entre elle et Son Oh Gong est acceptable et l’issu de leur histoire m’a fait verser quelques larmes mais elle ne me restera pas en mémoire.

L’enchaînement de l’histoire est bien construite, attrayante, divertissante et intrigante, excellent mélange qui nous donne envie de continuer le drama à chaque fin d’épisodes. Les personnages sont tellement attachants que leurs histoires deviennent vraiment attractives. Et pour couronner le tout, il est accompagné d’une OST qui colle parfaitement à l’ambiance générale du drama (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/02/22/ost-a-korean-odyssey/). Malgré ma préférence pour les « happy end« , j’ai été satisfaite de la fin car elle reste cohérente au déroulement de l’intrigue. Un conseil : foncez le voir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…………………………..ATTENTION SPOILERS DANS LES VIDEOS!!!!………………………………

 

she-was-pretty-main

 

  • Titre alternatif : She Was Beautiful
  • Titre original : Geunyeoneun Yeppeottda / 그녀는 예뻤다
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 16
  • Diffusion Terminée : du 16/09/2015 au 05/11/2015
  • Saison : été 2015
  • Réalisateur : Jeong Dae Yun
  • Scénariste : Jo Seong Hee
  • Producteur en chef : Han Hee (réalisateur)
  • Chaine TV : MBC
  • Thèmes : Mode – Triangle amoureux
  • Genres : Comédie – Romance
  • Durée d’un épisode : 60 min

Kim Hye Jin était la très jolie fille d’une riche famille possédant une maison d’édition. Cependant, après la faillite de l’entreprise familiale, Hye Jin a rencontré pas mal de difficultés et a perdu sa beauté d’antan. Elle est maintenant une trentenaire au chômage qui vit en colocation avec sa meilleure amie, une vraie beauté.
De son côté, Ji Seong Jun était un garçon rondouillard qui avait très peu confiance en lui. En ce qui le concerne, il est devenu un très bel homme à la tête d’une maison d’édition qui a le vent en poupe.

Durant leur enfance, les deux enfants se sont rapprochés jusqu’à ce que la vie les sépare : la faillite des parents de Hye Jin d’un côté, le déménagement de Seong Jun aux États-Unis de l’autre. Mais le destin va rassembler ces deux personnes qui ont bien changé… (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/she+was+pretty.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Des barres de rire ce drama ! Surtout grâce à l’interprétation complètement farfelue de Siwon !

J’ai adoré Park Seo Joon dans « Fight For My Way » ainsi que dans « Kill Me Heal Me« . Dans le rôle de Seong Jun, il est toujours aussi craquant avec sa petite bouille toute mignonne et j’ai apprécié son jeu d’acteur mais son personnage n’est pas assez marquant je trouve.

Quant à Hwang Jung Eum, je l’ai aimé dans tous les dramas où j’ai pu la voir (« Secret Love« , « Kill Me Heal Me« ). Dans celui de Kim Hye Jin, elle est vraiment très drôle et elle y va à fond sans avoir peur du ridicule cependant, son personnage a fini par m’agacer à la fin.

Le duo Hwang Jung Eum/Park Seo Joon était pas mal mais les ayant vu en tant que soeur et frère dans « Kill Me Heal Me« , j’ai eu du mal à m’attacher à leur couple et à les trouver émouvant. J’ai d’ailleurs préféré l’amitié entre Kim Sin Hyeok et Kim Hye Jin, tellement plus rafraîchissante !

L’histoire en elle-même est loin d’être innovante mais elle a eu le mérite de me divertir ! Malgré un jeu d’acteur excellent de la part de Park Seo Joon et Hwang Jung Eum, ils ont été surpassés par celui de Siwon, avec son personnage excentrique, mémorablement comique mais attachant à la fois. Par conséquent, la romance principale a été reléguée au second plan. Cela reste néanmoins une jolie petite comédie romantique.

 

jojos-world-taiwan-2017

 

  • Titre alternatif : When A Woman Chases A Man
  • Titre original : Wo He Wo De Si Ge Nan Ren / 我和我的四個男人
  • Pays : Taiwan
  • Episodes : 15
  • Diffusion Terminée : du 05/08/2017 au 11/11/2017
  • Saison : été 2017
  • Réalisateur : Liu En Jie
  • Chaines TV : TTV – iQiyi – LINE TV – EBC
  • Thème : Travail
  • Genre : Romance
  • Durée d’un épisode : 90 min

Lin Chun Jiao est une femme qui va bientôt avoir 30 ans. Elle n’aime pas son prénom alors elle se fait appeler Jojo. Elle est très travailleuse et vit pour son travail. Celle-ci n’a pas de petit ami mais a un meilleur ami, Li Bi He qui est gay.

Elle apprend qu’elle est atteinte d’une insuffisance ovarienne précoce (IOP), et que ses ovaires vont ainsi cesser de fonctionner. Elle va alors devoir trouver un homme près à lui faire un enfant le plus vite possible.

Elle va devoir choisir entre son meilleur ami, son voisin Yi Sheng, son ex-petit ami gynécologue Tang Zai Qin, ou un stagiaire dans son entreprise qui a le béguin pour elle, Zhang Xiao Shuo. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/jojo-s+world.html)

Mon avis : Un bon petit drama fort sympathique et drôle. Certaines scènes sont parfois « WTF! » mais cela reste divertissant.

J’aime beaucoup Tia Lee et incarner des personnages un peu loufoques lui va plutôt bien. Elle est vraiment amusante et, dans ce drama, elle a même réussi à me faire verser une petite larme.

Quant à Haung Ren De, je ne le connaissais pas mais j’ai bien aimé son jeu d’acteur. De plus, je suis toujours fane des personnages mystérieux et froid mais qui cachent un caractère protecteur, doux et sensible ; ce qui est le cas de Yi Sheng. Il est plutôt craquant dans son comportement vis à vis de Chun Jiao et il a su m’émouvoir dans ses moments de tristesse.

J’ai adoré le rôle du meilleur ami de Jo Jo, Li Bi He ! Il m’a fait beaucoup rire et il m’a beaucoup ému dans sa façon de soutenir son amie quoi qu’il arrive. Très touchant comme personnage.

Tang Zai Qin m’a énormément agacé et j’ai même passé pas mal de moments entre lui et Chun Jiao tellement je ne pouvais supporter de les voir ensemble ! De plus, je trouve que l’interprétation de Jason Hsu était faible, sans consistance. J’ai vraiment trouvé son personnage assommant !

Ding Shu-qi est également charmante à sa façon. Elle est agréablement détestable lol ! J’ai aimé la relation mi-conflictuelle mi-amicale qu’elle entretient avec Jo Jo et elles m’ont fait beaucoup rire toutes les deux ! Je trouve dommage que leurs interactions n’aient pas été plus nombreuses.

Le duo Huang Ren De/Tia Lee fonctionne plutôt bien et j’ai aimé suivre leur échanges, tout d’abord chaotique, puis amoureux par la suite. Jo Jo et Yi Sheng sont vraiment mignons dans leurs maladresses et leur côté un peu naïf. Tous les deux cherchent désespérément à être aimé.

En conclusion, l’histoire est loin d’être très recherchée et profonde mais elle a le mérite de m’avoir bien amusée. Un drama parfait pour se changer les idées et sans prise de tête !

 

Temperature-of-Love1

 

  • Titre alternatif : Love’s Temperature
  • Titre original : Sarangui Ondo / 사랑의 온도
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 40
  • Diffusion Terminée : du 18/09/2017 au 21/11/2017
  • Saison : été 2017
  • Auteur original : Ha Myeong Hee
  • Réalisateurs : Kim Ji Yeon (réalisatrice), Nam Geon
  • Scénariste : Ha Myeong Hee
  • Compositeur / Musique : Oh Jun Seong
  • Producteur en chef : Han Jeong Hwan
  • Producteur : Kim Hee Yeol
  • Chaines TV : SBS Plus – SBS – Dramax
  • Thèmes : Famille – Gastronomie
  • Genres : Comédie – Romance
  • Durée d’un épisode : 30 min

Ce drama est basé sur le roman « Good Soup Never Picks up the Phone » de l’auteur Ha Myeong Hee.

Ce drama raconte l’histoire de Lee Hyeon Su, une jeune apprentie scénariste qui rêve d’écrire des scénarios de dramas. Elle utilise le pseudonyme « Jane » sur internet et commence un jour à discuter avec un garçon dont le pseudonyme est « Good Soup« .

Ce garçon s’avère être en réalité On Jeong Seon, un jeune chef dans un restaurant. Plus jeune, il a voyagé en France, pays où il a appris à cuisiner. Depuis, il ne rêve que d’une chose : devenir un chef spécialisé en cuisine française !

Ils finissent par se rencontrer dans la vraie vie et de là, commence leur relation pleine de rebondissements… (https://www.nautiljon.com/dramas/temperature+of+love.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : C’est un drama vraiment sympathique à regarder. Le fait que les épisodes ne durent qu’une trentaine de minutes est appréciable car cela m’a permis de digérer les 40 épisodes plus facilement surtout qu’il y a un essoufflement de l’intrigue vers le milieu. Cela tourne un peu en rond au niveau de l’histoire et le personnage de Lee Hyeon Su a commencé à m’agacer. Les flash-back redonnent un peu de peps à l’histoire (habituellement, je trouve cela barbant !) car ils nous permettent de reconstituer au fur et à mesure les choix que prennent les protagonistes. Les moments clés et intimes du couple Hyun Su/Jung Sun sont montrés en noir et blanc ce qui accentuent l’importance de la situation et relève la douceur et la grâce de leur relation.

J’aime beaucoup Seo Hyun Jin que j’avais découverte dans « Another Miss Oh » et là encore, même si l’indécision de son personnage m’a excédé par moment, j’ai été séduite par son interprétation.

Quant à Yang Se Jong, je l’ai adoré de suite ! Son jeu d’acteur est surprenant et grâce au talent exceptionnel qu’il a de communiquer les émotions de son personnage, on s’attache très vite à Jung Sun et à son histoire personnelle. Son interprétation est telle qu’on pleure avec lui, qu’on rit pour lui et j’ai même eu envie de le prendre dans mes bras pour le consoler dans ses moments de désarroi. Il m’était inconnu jusqu’à aujourd’hui mais il m’a tellement bluffée que je ne manquerai pas de le suivre de près.

Le duo Yang Se Jong/Seo Hyun Jin est plutôt efficace et il y a une alchimie indéniable entre eux. En même temps, Seo Hyun Jin a l’air d’avoir un talent certain pour mettre à l’aise ses partenaires.

Comme dans tous dramas qui se respectent, on y retrouve la garce de service que tout le monde a envie de voir disparaître tellement elle nous tape sur les nerfs ! Cho Bo Ah est une habituée de ce genre de rôle et cela lui va plutôt bien car si on en est au point de vouloir la gifler, c’est qu’elle est bonne actrice ! Park Jung Wu (Kim Jae Wook) m’a également énervée lorsque son égoïsme prend le dessus sur la relation privilégiée qu’il avait avec Jung Sun.

J’ai vraiment eu un petit coup de coeur pour le couple Jun Ha/Hwang Bo Hyung. Ils m’ont beaucoup diverti avec leurs échanges pétillants et drôles et ils sont tellement mignons ensemble qu’on ne peut qu’aimer leur relation.

L’OST ne m’a pas interpellée plus que cela mais au fur et à mesure de l’avancement du drama, on finit par l’apprécier (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/02/18/ost-temperature-of-love/). Mais j’avoue avoir eu beaucoup de mal avec les chansons de sitcoms françaises qui passent dans le resto « Good Soup » surtout celle de Hélène !

Dans l’ensemble, un bon petit drama romantique avec une prestation magnifique des acteurs (surtout de Yang Se Jong à ne pas louper!) et une histoire d’amour adorable. De plus, avoir en guest Park Shin Hye m’a fait vraiment plaisir ! Pour ceux amoureux du genre, n’hésitez plus !