Love Weaves Through A Millenium

1

  • Titre alternatif : Love Weaves Through A Millennium / In Love Through Thousands of Years
  • Titre original : 相愛穿梭千年
  • Pays : Chine
  • Episodes : 24 x 45 min
  • Diffusion Terminée : du 15/02/2015 au 23/03/2015
  • Saison : hiver 2015
  • Chaine TV : Hunan TV
  • Genres : Fantastique – Historique – Romance
  • Thèmes : Histoire – Voyage temporel

 

Chine, An 16 avant J.-C.

L’empereur est tombé amoureux de l’intrigante Zhao Fei Yan et cherche donc à se débarrasser de l’impératrice Xu, sa vertueuse épouse qui a été emprisonnée à tort.
Gong Ming, érudit dont les mots d’ordre sont justice et honneur, essaie par tous les moyens de protéger l’impératrice et de la remettre au pouvoir. Pour cela, il doit s’opposer à la puissante famille Wang, y compris à son meilleur ami Wang Mang.
Au cours d’un duel, il reçoit un coup de poignard mais étrangement, ne meurt pas. Il disparaît et se retrouve 2000 ans plus tard. Là, il fait la rencontre de Lin Xiang Xiang.

2015

Lin Xiang Xiang vient de décrocher son tout premier rôle dans une série télévisée où elle va jouer celui de l’impératrice Xu. À son grand dam, son ex petit-ami, Han Yu Fei interprètera celui de l’empereur. Le premier jour du tournage, elle rencontre un homme étrange habillé en costume d’époque sur la route… (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/xiang+ai+chuan+suo+qian+nian.html)

 

Mon avis : J’ai bien aimé ce drama. Ce qui est plutôt étonnant vu mon manque d’intérêt pour le genre historique mais celui-ci a réussi à capter mon attention jusqu’à la fin.

J’aime beaucoup Zheng Shuang dans le rôle de Lin Xiang Xiang. Je la trouve plus convaincante et plus jolie dans ce drama que dans « Love 020 » où elle a fini par m’agacer. Le fait qu’elle joue une jeune femme avec beaucoup de caractère à aider un peu. J’ai beaucoup de mal avec son physique squelettique par contre !

Jing Bo Ran quant à lui campe un Gong Ming impassible, fidèle à ses convictions mais tellement touchant (surtout dans les derniers épisodes). Ce personnage m’a vraiment émue et j’ai eu un réel plaisir à le suivre dans son évolution tout le long du drama.

J’ai apprécier le jeu d’acteur de Chen Xiang (Wang Mang). Son personnage tourmenté entre sa famille et son amitié avec Gong Ming est vraiment captivant. Comme tout bon second lead, on n’a qu’une envie, qu’il ait une belle fin.

Par contre, le personnage de Jin Jing joué par Evonne Sie m’a exaspéré tout le long ! Trop dans l’excès pour moi. Mais j’ai adoré l’autre meilleur ami de Xiang Xiang, drôle et attachant.

D’ordinaire, les bons dans le passé (surtout historique) n’est pas ma tasse de thé mais cela donnait une autre dimension à l’intrigue et la rendait plus attrayante donc cela ne m’a pas gênée le moins du monde. Les complots qui n’en finissent pas auraient pu finir par m’ennuyer mais mon affection pour les personnages et les moments dans le futur aident à redonner un souffle à l’histoire.

Ce n’est pas un drama que je regarderai de nouveau mais il reste sympathique et il est agrémenté d’une OST vraiment belle (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/05/14/ost-love-weaves-through-a-millenium/). J’ai passé un bon moment à le regarder.

Citation : « Ma dernière lettre t’es dédicacée. Ne pas être capable d’oublier réconforte mon coeur. Toi et moi vivons dans des mondes différents et nous ne pouvons rêver à un avenir ensemble. Nous pouvons encore échanger nos voeux mais je me demande ce qui arrivera à nos souvenirs quand nous vieillirons et si cette lettre survivra au temps. Le soleil et la lune semblent bien loin et j’aimerai que Xiang Zi soit présente. La maladie d’amour ne peut être surmontée. Je ne la surmonterai pas. Si te rencontrer n’était pas la volonté des Cieux, alors qu’étais-ce? Bien que nos souhaits ne peuvent être réalisés, je ne les oublierai jamais. Je me souviens des évènements du passé comme des rêves flottants […]. Je serai comblé si je pouvais te revoir une seule fois dans mes rêves […]. L’arrivée est comme un rêve de printemps et le départ, comme un levé de soleil vibrant. Etre capable de te connaître est ma fortune et je voulais seulement que l’on vieillisse tous les deux. Inconnu de nous deux, le chemin est difficile. Je suis à des millions d’années de toi. Plus loin que la distance jusqu’à la lune et plus longue que les saisons. Depuis que je t’ai rencontré, comment pourrais-je ne pas être heureux ? Si je ne peux plus te voir, il n’y a pas de différence entre vivre ou mourir. Si un jour tu vois cette lettre, fais semblant de ne pas la reconnaître s’il te plaît. A partir d’aujourd’hui, ne pense plus à moi […]. Pardonnes-moi s’il te plaît, nous n’avons pas besoin de nous haïr. Je vais vivre le reste de ma vie dénuée de sens comme je t’ai délaissée. Puisque nous ne sommes pas destinés à être ensemble, je ne vais pas te demander de te souvenir de moi. Les Cieux nous ont physiquement séparés mais ils sont incapables de rompre l’affection que nous avons l’un pour l’autre. Je ne veux pas que tu vieillisses dans la douleur. S’il y a une prochaine vie, je viendrai définitivement à te revoir et serai avec toi jusqu’à la mort. Si la prochaine vie n’existe pas, je serai seul à me souvenir de toi jusqu’à ma mort » -Extrait de la lettre de Gong Ming adressé à Xiang Xiang– Episode 21

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s