Jealousy Incarnate

photo.php

 

  • Titre alternatif : Don’t Dare To Dream / Incarnation of Jealousy
  • Titre original : Jiltuui Hwasin / 질투의 화신
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 24
  • Diffusion Terminée : du 24/08/2016 au 10/11/2016
  • Saison : été 2016
  • Réalisateurs : Lee Jeong Heum, Park Sin Wu
  • Scénariste : Seo Suk Hyang
  • Compositeur / Musique : Nam Hye Seung
  • Producteur en chef : Park Yeong Su (réalisateur)
  • Chaine TV : SBS
  • Thèmes : Famille – Quotidien – Travail – Triangle amoureux
  • Genres : Comédie – Romance
  • Durée d’un épisode : 60 min

 

 

 

 

 

 

 

La compétition fait rage à la chaîne SBC. Chacun essaye d’avancer dans sa carrière professionnelle quitte à piétiner leurs concurrents.
Pyo Na Ri est une présentatrice météo travaillant pour cette chaîne. Serviable, gentille et intègre, elle est amoureuse du présentateur vedette Lee Hwa Sin. Macho, prétentieux et bien que conscient des sentiments de cette dernière, celui-ci la méprise pourtant.

Du fait d’une mission à l’étranger, Lee Hwa Sin doit s’absenter pour une durée de trois ans. Quand celui-ci retourne en Corée, il se rend compte qu’il éprouve des sentiments envers Na Ri qui, elle, aime désormais son meilleur ami Go Jeong Won et se montrera dès lors très froide envers Hwa Sin. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/jealousy+incarnate.html)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : Je n’accroche pas trop avec Gong Hyo Jin et c’est pour cette raison que j’ai eu du mal à m’y mettre. Mais quelle bêtise de ma part car il fait parti de mon top 10 sans hésiter maintenant! Je suis tout de suite entrée dans l’intrigue du drama et l’alchimie indéniable entre Gong Hyo Jin et Cho Jung Suk y est pour quelque chose. L’histoire traite du cancer du sein mais le drama n’est pas tombé dans le mélodramatique pour autant et c’est une de ses qualités appréciables. C’est vraiment heureux que les scénaristes aient décidé d’aborder le sujet sous un angle plus comique car cela donne une atmosphère moins pesante au drama. Et en arrière plan, les relations familiales complexes accompagnent bien l’ensemble car elles sont dignes d’intérêt. Le passage de la chanson « Daddy Cool » m’a fait hurler de rire tellement la scène est hilarante et tellement ridicule!

J’aime beaucoup Cho Jung Suk (que j’ai découvert dans « Oh My Ghostess« ) et dans ce drama, il m’a vraiment bluffée! Son jeu d’acteur est magnifique car il arrive parfaitement à nous faire ressentir le désarroi de son personnage Lee Hwa Shin face à sa maladie (particulièrement lorsqu’il apprend les conséquences de sa chimiothérapie). Ses moments de désespoirs sont vraiment poignants et on ne peut que compatir face à la torture émotionnelle que lui inflige Pyo Na Ri involontairement. Mais leurs interactions nous font également beaucoup rire! Les scènes dans lesquelles Cho Jung Suk danse et chante (sacrément bien d’ailleurs!) alimentent beaucoup le côté humoristique et léger du drama et c’est vraiment jouissif à regarder ^^!

Quant au jeu d’acteur de Go Gyoung Pyo, j’ai trouvé son personnage de Go Jung Won trop lisse par conséquent, cela se répercute forcément sur la qualité de son acting. Il m’a vraiment ennuyé parfois. Et je n’ai pas été ému par sa romance avec Pyo Na Ri.

Un  bon drama avec un sujet réaliste et relaté avec beaucoup d’humour, accompagné par une jolie bande son (https://lemondecrearifdemaelia.com/2018/01/11/ost-jealousy-incarnate/). Un coup de coeur surprise pour moi!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s