6ce67be786b484aa33ec6078e8dd2155

 

  • Titre alternatif : Go Ho’s Starry Night
  • Titre original : Gohoui Byeoli Bitnaneun Bame / 고호의 별이 빛나는 밤에
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 4
  • Diffusion Terminée : du 02/07/2016 au 31/07/2016
  • Saison : été 2016
  • Réalisateurs : Jo Su Won, Kim Yeong Hwan (réalisateur)
  • Scénariste : Sin Yu Dam
  • Producteur en chef : Park Yeong Su (réalisateur)
  • Producteur : Son Gi Won
  • Thèmes : Harem inversé – Travail
  • Genres : Comédie – Romance
  • Durée d’un épisode : 60 min
Go Ho est une employée de 29 ans dans une agence publicitaire. Elle travaille dur malgré le mauvais caractère de son patron Kang Tae Ho qui l’insupporte. Cependant, celui-ci cache son amour pour Go Ho.

Un jour, l’ex-petit ami de Go Ho, Hwang Ji Hun, qui l’avait quittée 1 an plus tôt sans lui donner d’explications, arrive dans l’entreprise où elle travaille. Pour combler son malheur, elle est transférée dans la Team B, sous la direction de Ji Hun.

L’histoire tourne autour des ces personnages masculins cherchant à gagner le cœur de Go Ho, tandis que se présentent d’autres prétendants… (Source : http://www.nautiljon.com/dramas/gogh,+the+starry+night.html)

Mon avis : Petit drama de 4 épisodes sympathique. Le format peut paraître très court mais l’histoire s’enchaîne plutôt bien et on n’a pas le temps de s’ennuyer comme ça. Kim Young Kwang joue parfaitement ce genre de rôle comme d’habitude. Cela lui colle à la peau ! Malgré le sale caractère de Kang Tae Ho, son personnage, on ne peut pas s’empêcher de le trouver craquant et attachant. Le couple Go Ho/Kang Tae Ho fonctionne plutôt bien surtout lors de leurs échanges houleux. Le drama est drôle même si parfois, certaines scènes sont absurdes ( autant de collègues masculins tombant amoureux de la même femme et se battant comme des gamins pour obtenir son amour!) cependant, on passe malgré tout un agréable moment. De plus, petit bonus dans ce drama, Park Shin Hye et Lee Jong Suk en guest, anciens partenaires de Kim Young Kwang dans « Pinocchio« .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Hyungsik-park-bo-young-ji-soo_1487994345_af_org

 

  • Titre original : Himssenyeoja Do Bong Sun / 힘쎈여자 도봉순
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 16
  • Diffusion Terminée : du 24/02/2017 au 15/04/2017
  • Réalisateur : Lee Hyeong Min
  • Scénariste : Baek Mi Gyeong
  • Compositeur / Musique : Mun Seong Nam
  • Producteurs : Lee Jin Seok (producteur), Park Jun Seo
  • Chaine TV : JTBC
  • Thèmes : Détective – Super pouvoirs – Triangle amoureux
  • Genres : Action – Comédie – Fantastique – Mystère – Policier – Romance
  • Durée d’un épisode : 60 min

Do Bong Soon est une femme qui possède une force herculéenne. C’est un secret de famille, seules les femmes peuvent hériter de ce don à condition d’utiliser leur force à des fins d’aide. Si elles utilisent leur don pour leur propre profit, elles risquent la perte de leur pouvoir ainsi que des répercussions dans leur vie quotidienne.

Malheureusement, sa force est une malédiction car elle ne peut garder un travail stable au risque de dévoiler son secret. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est jouer à des jeux vidéo et rêve de créer un personnage de jeu lui ressemblant. Témoin d’une altercation entre Bong Soon et un groupe de malfrats, An Min Hyeok, président de la compagnie AINSOFT, ment en sa faveur au commissariat afin d’éviter qu’elle ne soit poursuivie.

Menacé par un inconnu, Min Hyeok décide d’engager Bong Soon comme garde du corps. Celle-ci développera alors peu à peu des sentiments pour son patron. (Source : http://www.nautiljon.com/dramas/strong+woman+do+bong+soon.html)

Mon avis : Dès le 1er épisode, je suis tombée littéralement amoureuse de ce drama. Je l’ai regardé en 2 jours!!!! J’ai été agréablement surprise par le scénario car je ne m’attendais pas du tout à ça. Ce n’est pas seulement une comédie romantique mais on peut y trouver également un genre policier/thriller qui rehausse la qualité du drama. Il y a certaines scène complètement déjantées mais ça ne gâche pas du tout l’histoire. Et le fait que ce drama ait eu un grand succès c’est grâce au couple Min Min/Bong Bong!!!! Ils sont adorables! Tellement trop « cute » que tu ne restes certainement pas insensible en les regardant! Park Bo Young et Park Hyung Sik ont une alchimie indéniable et leur jeu d’acteur est juste parfait! Pour une fois, c’est le main lead qui joue le rôle de la personne en détresse (mais ça ne l’empêche pas de venir en aide très souvent à Bong Soon pour autant) et de l’amoureux transit et ça fait du bien. Bong Soon reste la jeune femme forte sans pleurnicherie excessive comme on peut le voir dans certains dramas.

Ce drama est vraiment bien dosé : on se tape des barres de rire tout le long tout en suivant avec intérêt l’histoire du kidnappeur en série et l’évolution de la relation entre Bong Soon et Min Hyeok. Il est très addictif et il va beaucoup me manquer. Je le regarderai de nouveau avec un grand plaisir. Maintenant, je ne sais pas du tout ce que je vais pouvoir voir comme autre drama qui va me faire oublier celui-ci !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Kiss-the-series-big

  • Pays : Thaïlande
  • Titre alternatif : Kiss the Series รักต้องจูบ / Kiss The Serie
  • Genre : Comédie, Romance, Amitié, Ecole
  • Diffusion : 10 Janvier 2016 au 19 Avril 2016
  • Nombre d’épisodes : 16
  • Durée moyenne : 55 minutes par épisode.
  • Casting : Nicky Nachat, Sattaphong Phiangphor, Jirakit Thawornwong, Worranit Thawornwongs, Phakjira Kanrattanasoot, Wiraporn Jiravechsoontornkul, Pop Khamgasem, Korawit Boonsri, Kunchanuj Kengkarnka, Thitipoom Techaapaikhun, Tawan Vihokratana, Rita Ramnarong 

Sandee (Wiraporn Jiravechsoontornkul) est un garçon manqué qui ne fréquente que des garçons. Un soir, lors d’un anniversaire, celle-ci boit trop et finit par se réveiller aux côtés de Thada (Jirakit Thawornwong), un garçon de sa bande. Sandee est sous le choc et ne sait pas comment agir avec Thada dont elle était si proche. La situation se complique quand Thew (Kunchanuj Kengkarnka) se rapproche d’elle et lui demande de sortir avec lui.

Sanrak (Worranit Thawornwongs) est la sœur de Sandee, celle-ci sort avec First, un coureur de jupon. Dans le cadre de ses études, elle doit effectuer un stage en entreprise mais elle a du mal à en trouver un jusqu’à ce que Na (Sattaphong Phiangphor), l’ex de sa sœur aînée Sansuay, réapparaisse dans sa vie et lui propose un stage dans son magazine « Charisma« .

Au travers de leurs diverses expériences ces deux sœurs expérimentes ce qu’est le vrai sens de l’amour.

Mon avis : Je viens de terminer ce lakorn et dans l’ensemble, il est plutôt sympathique si on aime la romance. Mais j’ai été déçue par le jeu d’actrice de Worranit Thawornwongs (Sanrak). Je ne l’ai pas trouvée convaincante et limite niaise. Bon, c’est certain que son personnage n’a pas aidé non plus car Sanrak est vraiment nunuche et tellement stupide! Elle m’a réellement tapée sur les nerfs et j’ai même passé des moments du lakorn à cause d’elle. Même le couple qu’elle forme avec Na ne m’a pas emballée. Je me réjouissait de voir Sattaphong Phiangphor (Na) dans un rôle principal car je l’avais adoré dans « Kiss Me » mais ça n’a pas été à la hauteur de mes attentes. Dommage.

J’ai plus été intéressée par le couple ThadaSandee et leur histoire. D’une part parce que j’adore Wiraporn Jiravechsoontornkul et Jirakit Thawornwong. Je les ai découvert dans la série « Ugly Duckling : Don’t » et je trouvais qu’ils formaient un beau couple ensemble mais dans ce lakorn, cela m’a confirmé à quel point il y a vraiment de l’alchimie entre eux. Ils sont trop mignons. Ils me font penser à Mike He et Rainie Yang ou bien Mike D. Angelo et Sucharat Manaying. Et d’autre part, leur jeu d’acteur était plus persuasif et leur histoire plus attractive. J’ai même été surprise par le dénouement du scénario à la fin même si c’est un peu tiré par les cheveux. J’ai beaucoup ri.

Le groupe d’amis de Sandee et Thada ainsi que le meilleur ami de Sanrak (Korawit Boonsri) apportent une touche d’humour dans ce lakorn. En même temps, Korawit Boonsri a toujours un rôle dans ce style et je trouve que ça lui convient bien. Je l’aime beaucoup en tant qu’acteur. Le professeur de Sandee et Thada est hilarant aussi. Il agit de façon tellement absurde que l’on ne peut pas s’empêcher de rire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Adventure-Club

J’aime beaucoup les mix que fait Adventure Club. Certaines de leurs musiques sont même relaxantes. J’ai eu une période où je les écoutais en boucle :

 

« Crave You » de Flight Facilities remixé par Adventure Club :

« We Don’t Eat » de James Vincent McMorrow remixé également et j’aime autant cette version que l’originale que j’ai découverte dans « Vampire Diaries » :

« Lullabies » de Yuna que j’adore !!!! :

 

Talk_that_talk_album_cover

  1. You da One
  2. Where Have You Been
  3. We Found Love
  4. Talk That Talk
  5. Cockiness (Love It)
  6. Birthday Cake
  7. We All Want Love
  8. Drunk on Love
  9. Roc Me Out
  10. Watch n’ Learn
  11. Farewell
  12. Red Lipstick
  13. Do Ya Thang
  14. Fool in Love
  15. We Found Love (Calvin Harris extended mix)

 

« Drunk On Love » :

« Farewell » :

« Fool In Love » :

 

5b9cb4e335530261e3cd73326960ef76.1000x1000x1

  1. Fresh Off the Runway
  2. Diamonds
  3. Numb
  4. Pour It Up [Explicit]
  5. Loveeeeeee Song
  6. Jump [Explicit]
  7. Right Now
  8. What Now
  9. Stay
  10. Nobody’s Business
  11. Love Without Tragedy / Mother Mary
  12. Get It Over With
  13. No Love Allowed
  14. Lost in Paradise

« Stay » est vraiment une chanson triste mais elle dégage beaucoup d’émotions et le duo avec Mikky Ekko est juste parfait :

 

« Not Love Allowed » :

 

 

 

iprime.wordpress.com

  1. Mad House
  2. Wait Your Turn
  3. Hard
  4. Stupid In Love
  5. Rockstar 101 [Explicit]
  6. Russian Roulette
  7. Fire Bomb
  8. Rude Boy
  9. Photographs
  10. G4L
  11. Te amo
  12. Cold Case Love
  13. The Last Song
  14. Russian Roulette (Chew Fu “Black Russian” fix)
  15. Hole in My Head

« Fire Bomb » :

« The Last Song » :

 

 

Rihanna-elle-peut-vous-faire-acheter-tout-ce-qu-elle-veut_portrait_w674

J’aime beaucoup Rihanna la chanteuse car sa voix est magnifique mais la personne beaucoup moins. Cela ne m’empêche d’aimer son travail. La première chanson qui me la fait connaître c’est « Unfaithful » :