Inkybox Juin 2018µ (2)Inkybox Juin 2018µ (1)

La Inkybox de Juin tant attendue est enfin arrivée ! Comme à chaque fois, je ne suis jamais déçue de son contenu et je découvre tous les mois du matériel que je ne me serai pas acheté d’ordinaire. Cette box est vraiment un pur bonheur pour moi !

Voici son contenu : 

  • « Girls With Poem » de Momo Girl
  • 4 crayons HOLBEINS : 


    . OP 019 Shell pink

    . OP 076 Ash rose
    . OP 116 Ivory
    . OP 476 Sea fog

 

  • Tombow feutres pinceau à deux pointes « Dual Brush ABT » : ABT 0800, ABT 850, ABT 912, ABT 969, ABT 772, ABT 020

  • Blender Tombow ABT N00
  • Pigma Micron PN Noir
  • Tutoriel sur les thèmes abordés peau, œil, nez, bouche, cheveux.
  • Thé MALINDO Framboise Galcé BIO : Infusion fruitées. Saveur framboise fraîche : Pomme, hibiscus, citronnelle, cynorrhodon, arôme naturel, fleurs de souci, ananas, framboise (2%). Issu de l’agriculture biologique.

Le livre de coloriage est magnifique même si je ne suis pas trop fane des visages habituellement vu que ce n’est pas mon point fort niveau coloriage mais celui-ci, j’ai quelques petites inspirations sympas que j’espère pouvoir mettre en pratique. Ce que j’apprécie également dans ce livre, ce sont les modèles de colorisation de chaque dessin qui nous permettent de nous aider si jamais on manque d’inspiration. Le papier est au top donc je vais pouvoir utiliser tout un panel de matériel sans me soucier d’abîmer le dessin de derrière. 

Comme chaque mois, on a le droit à 4 crayons de couleur HOLBEINS qui sont vraiment agréables à magner même si je trouve que les mines s’usent rapidement.

Moins fane des feutres. J’attends de voir ce qu’ils donnent sur le papier pour me faire une idée plus précise.

Quant au Thé, je ne l’ai pas encore testé car j’attends qu’il se refroidisse pour pouvoir le déguster mais vu les senteurs qui s’en dégagent, il promet d’être très bon.

 

Nihonbox de Juillet (1)

La Nihonbox de Juillet est enfin là avec toujours de jolies surprises à l’intérieur ^^ ! Dans l’ensemble plutôt satisfaite de son contenu. Voici le descriptif de la box :

Nihonbox de Juillet 2018

Mes objets favoris de ce mois-ci : le uchiwa Totoro que je trouve magnifique ainsi que le porte-encens en porcelaine qui trouvera toujours une utilité chez moi vu que j’adore ce genre d’objets ! Mon mari a été heureux avec le Gachapon Nitotan « My Hero Academia » vu qu’il est fan du manga et le mini panier Mario a rendu heureux mes deux enfants ^^ ! Les petits biscuits sont très bons mais il faut aimer le sucre car, à en trop manger, on en devient vite écoeuré.

 

moi-tinh-dau-thien-tue-dai-nhan-201805257

 

  • Autres Noms : The First Love of the Man Who Was Thousand Years Old , Moonshine And Valentine , His Excellency’s First Love , Qian Sui Da Ren De Chu Lian , Jie Ai , Jie Ai Qian Sui Da Ren De Chu Lian , 结爱
  • Titre originel : 结爱·千岁大人的初恋
  • Pays : Chine
  • Episodes : 25
  • Période : 9 Mai 2018 – 13 Juin 2018
  • Durée épisodes : 45 min 
  • Réalisateurs : Leste Chen, Hsu Chao Jen
  • Genres: Romance, Drame, Fantasie

Guan Pi Pi est un reporter amateur dans un journal People. Malgré sa gentillesse et son joli visage, elle se retrouve abandonnée par son petit ami et trahie par sa meilleure amie. Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est qu’elle est marquée par une malédiction datant de 900 ans qui la condamne à mourir à 25 ans.

He Lan Jing Ting est le Maître de Jade et, aux yeux du monde, un spécialiste des reliques anciennes. Mais, en réalité, il se trouve être une divinité d’un autre monde, le Prêtre Droit du Clan des Renards du sud. Ce dernier est également à la recherche de l’incarnation de son ancien amour, Hui Yan qui n’est autre que Guan Pi Pi afin de lever la malédiction qui pèse sur elle… (Source : https://mydramalist.com/25154-the-first-love-of-the-man-who-was-thousand-years-old et arrangé par Moi ^^)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : J’ai tout de suite été plongée dans l’univers de ce drama ! Il est vraiment très addictif et j’aime beaucoup le casting. Tout le côté fantastique me plaît mais petit bémol pour moi, par la suite, ce côté là disparaît un peu. On ne peut rester indifférent à l’histoire d’amour maudite de He Lan et Guan Pi Pi.

Johnny Huang m’était inconnu jusqu’à présent mais j’espère sincèrement le retrouver dans un autre drama car son jeu d’acteur est excellent et il a beaucoup de sex-appeal. De plus, sa voix est vraiment envoûtante. Il m’a plus que convaincue dans le rôle de He Lan. Son amour inconditionnel pour Guan Pi Pi est touchant. Il m’a fait beaucoup rire avec ses petites maladresses lorsqu’il tente de s’adapter à cette nouvelle époque. Et j’ai adoré le lien qu’il a avec ses deux acolytes, Kuan Yong et Xu Xian.

De même pour Victoria Song, nouveau visage pour moi. J’ai adoré son interprétation de Guan Pi Pi. Fragile mais forte à la fois. De plus, son personnage ne tombe pas tout de suite amoureux du lead masculin ce qui est appréciable car cela donne du pep’s à l’intrigue.

Le triangle amoureux Kuan Yong/Xiao Ju/Xu Xian est vraiment étonnant et rafraîchissant. Et l’issue de leur histoire m’a bouleversée…

Malgré quelques incohérences à la fin, ce drama est un parfait mélange de romance, de fantastique et de drame agrémenter d’une pointe d’humour. L’OST est magnifique et j’aime beaucoup l’opening avec ses très beaux dessins. Une très belle histoire d’amour.

 

 

Bannières Juin 1

  • « Blinded » de Emmit Fenn
  • « Blinded » de Emmit Fenn (Remix de Emmit Fenn)
  • « Midnight » de Coldplay (Remix de Kygo)
  • « Let Go » de BTS
  • « The Truth Untold » de BTS
  • « Lovely » de Billie Eilish
  • « Oceans » de Billie Eilish
  • « Madness » de Jovi Teng
  • « River » de Eminem feat Ed Sheeran
  • « All The Stars » de Kendrick Lamar & SZA
  • « Stay Here » de Gaho
  • « Fake Love » de BTS
  • « Fake Love » de BTS (Cover de Sam Tsui, Megan Lee & Kurt Hugo Schneider)
  • « Fake Love » de BTS (Remix de Jayden Lewis)
  • « Love Is A Game » de HAEVN
  • « Where The Heart Is » de HAEVN
  • « Bright Lights » de HAEVN
  • « Back In The Water » de HAEVN
  • « City Lights » de HAEVN
  • « Tian Di » de Kris Wu
  • « Zombie » de The Cramberries (Cover Tatum Lynn & Kurt Hugo Schneider)
  • « Instinct » de RITUAL
  • « Street Of Suzaku » de Song Bingyang [OST « Moonshine And Valentine« ]
  • « One Glance Thousand Years » de Fang Yuan [OST « Moonshine And Valentine« ]
  • « In My Blood » de Shawn Mendes (Cover Kirsten Collins, Will Champlin & Kurt Hugo Schneider)
  • « In My Blood » de Shawn Mendes

 

 

Je n’ai pas été très présente ce mois-ci mais j’ai eu deux semaines de vacances dont une où je suis partie en famille donc je n’ai pas eu trop le temps de poster d’articles. Cependant, je rattrape du mieux que je peux aujourd’hui :). Voici les 4 coloriages que j’ai réalisé ce mois-ci dont un que j’affectionne particulièrement vu le temps qu’il m’a pris. J’espère qu’ils vous plairont :

  • « Alice Aux Pays Des Merveilles » de Kooli Shobo :

Alice aux pays des merveilles

  • Kitsune issu de « Mythomorphia » de Kerby Rosanes ♥♥♥ :
  • Promenade à l’aube issu de « Le Menuet du Bonheur » de Egusa Kanoko :
  • Dryade, coloriage offert par Alfred E. Villanueva à Inkybox :

J’en ai réalisé 5 en réalité mais comme je l’ai fait pour un concours organisé par Inkybox et que les résultats n’ont pas été révélés, je préfère attendre avant de le publier pour éviter toute fuite qui risquerait de me disqualifier.

Rich-Man-Poor-Woman-3

 

  • Titre alternatif : Rich Man, Poor Woman
  • Titre original : Richimaen / Richimaen Pueoumeon / 리치맨 / 리치맨 푸어우먼
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 16 x 65 min
  • Diffusion Terminée : du 09/05/2018 au 28/06/2018
  • Saison : printemps 2018
  • Chaines TV : MBN – Dramax
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thèmes : Amour – Quotidien
  • Age conseillé : 15 ans et +

Rich Man est un remake du drama japonais « Rich Man, Poor Woman« 

Lee Yu Chan est l’arrogant PDG de la société informatique Next One dont il est également le fondateur. Tous les jeunes professionnels aspirent à trouver un travail dans cette entreprise.
Lee Yu Chan souffre néanmoins d’une maladie qui l’a privée de sa capacité à reconnaître les visages. Par conséquent, il n’accorde plus sa confiance à quiconque et est devenu très méfiant avec les gens.

Kim Bo Ra est une jeune femme née à la campagne, sur l’île de Jeju. Elle est la fierté de sa famille, et est très populaire dans sa ville natale pour son intelligence. Elle se rend à Séoul pour suivre des cours dans une université, tout en portant sur ses épaules les attentes élevées de sa famille. Durant sa dernière année d’étudiante, Kim Bo Ra rencontre alors des difficultés à trouver un travail. Son rêve est de réussir à intégrer la société Next One.

Les chemins de Lee Yu Chan et Kim Bo Ra vont être amenés à se croiser, provoquant des changements dans leur vie. (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/rich+man.html)

Mon avis : J’avais beaucoup d’attentes pour ce drama car j’ai adoré la version japonaise.

Première petite déception, c’est le choix des acteurs. Je n’ai rien contre SUHO et je l’ai déjà vu dans « The Universe’s Star » dans lequel j’ai apprécié son jeu d’acteur mais dans le rôle du PDG froid et mystérieux, il n’a pas été crédible. J’ai plutôt vu le rôle de Lee Yu Chan comme un jeune adulte égoïste, faisant des caprices sans intérêts et limite méchant. Par contre, lors des moments difficiles que traversent son personnage, son acting est plus convainquant et même très touchant. Il manque de charisme pour pouvoir interpréter parfaitement ce rôle selon moi et peut-être même un peu plus de maturité. C’est ce qui m’a plu dans la version japonaise où Oguri Shun est captivant et excellent. Quant à Ha Yeon Su, j’étais impatiente de la retrouver dans le rôle principal après l’avoir découverte dans « Monstar » mais son interprétation trop naïve de Kim Bo Ra est trop légère et son personnage manque de caractère (surtout lorsqu’on la compare au rôle de Sawaki Chihiro interprétée avec brio par Ishihara Satomi). Il en va de même pour les deux second lead, Kim Ye Won et Oh Chang Seok, dont chacune de leurs apparitions m’ont agacée plus qu’autre chose.

Deuxième déconvenue, une histoire trop copier-coller à l’originale. Ce que j’affectionne particulièrement avec les remake réussis, c’est les différentes perspectives des histoires que nous montrent les différentes versions. L’intrigue générale reste la même mais l’évolution ou les développements de l’histoire sont plus ou moins différents. On est heureux de retrouver les personnages que l’on avait adoré dans une première version mais on reste surpris par leurs différences. Pour ce remake, l’histoire est très similaire à la version japonaise donc, le drama en devient parfois ennuyeux et insignifiant.

Malgré cela, il se laisse regarder car il est sans prise de tête et le duo SUHO/Ha Yeon Su reste tout de même très mignon. J’ai tellement savouré la version japonaise que je n’ai pas pu m’empêcher de les comparer et c’est peut-être pour cette raison que je n’ai pas su apprécier pleinement la version coréenne. Dommage…

 

her_senior_2858

 

  • Titre alternatif : Her Senior
  • Titre original : Senpai to kanojo / 先輩と彼女
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 17/10/2015
  • Genres : Comédie – Comédie sentimentale – Ecole – Romance
  • Thèmes : Ecole – Triangle amoureux
  • Durée : 1h43

Tsuzuki Rika rentre en première année au lycée. Son objectif est de vivre une belle romance. Elle tombe amoureuse de Minohara Keigo qui est en dernière année. Mais Minohara est encore amoureux d’Okita Aoi, une ancienne élève maintenant en première année à l’université. (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/her+senior.html)

Mon avis : J’ai eu beaucoup de mal avec l’interprétation de Yoshine Kyoko (Tsuzuki Rika) que j’ai trouvé trop gamine et qui est dans le surjeu constamment. Elle m’a vraiment agacée tout le long même si vers la fin son acting devient plus supportable. Le film, quant à lui, tire en longueur. D’ordinaire, les 2h habituelles des live action asiatiques ne me dérangent pas car le temps passe très vite mais, pour celui-ci, cela a été presque une vraie torture ! Et l’absence de musique ne fait qu’accentuer cette ambiance pesante et cette intrigue plate. La raison pour laquelle je n’ai pas stoppé le visionnage est Shison Jun, interprète de Minohara Keigo, dont le jeu d’acteur est très convainquant. De plus, il a une petite bouille bien sympathique ^^ !

Pour ma part, un film sans intérêt que je ne revisionnerai sûrement pas !

 

fullsizephoto970167

 

  • Titre alternatif : I’m Going Crazy Because of You / I’m Crazy, for You!
  • Titre original : Michigessda, Neottaeme! / 미치겠다, 너땜에!
  • Pays : Corée du Sud
  • Episodes : 4 x 35 min
  • Diffusion Terminée : du 07/05/2018 au 08/05/2018
  • Saison : printemps 2018
  • Chaine TV : MBC
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thèmes : Amitié – Amour
  • Age conseillé : 15 ans et +

Han Eun Seong travaille en tant qu’interprète coréen français. Depuis 8 ans, elle est très proche de Kim Rae Wan, un ami qu’elle rencontre pendant son cursus universitaire.
Cette amitié change le jour où ils finissent par dormir ensemble… (Source : https://www.nautiljon.com/dramas/you+drive+me+crazy!.html)

Mon avis : Web drama sympathique et qui a fait son boulot, me divertir. J’ai beaucoup aimé l’alchimie et la tension sexuelle entre les deux lead. Ils sont drôles, maladroits mais vrais.

Parfait pour s’aérer l’esprit entre deux visionnages de dramas plus longs et plus complexes.

 

2519

 

  • Titre original : ピーチガール
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 20/05/2017
  • Genres : Comédie – Romance
  • Thèmes : Ecole – Jeunesse
  • Durée : 1h56

Adachi Momo est une jeune lycéenne pleine de tempérament. Avec ses cheveux rougis par le chlore et sa peau bronzée, elle passe souvent pour une fille facile.
Sa pseudo-amie, Kashiwagi Sae, veut avoir tout ce qu’elle a. Allant jusqu’à l’imiter jusqu’au moindre détail et convoiter tout ce que Momo aime, elle devient vite une peste.
De peur que Sae lui pique le garçon qu’elle aime depuis le collège, Toji, Momo ment en prétendant aimer Okayasu Kairi, le don juan du lycée.
Sae ne met pas longtemps à attaquer mais contre toute attente Kairi la rejette.
Quand elle découvre que Momo aime Toji, Sae, profondément humiliée décide de tout mettre en œuvre pour se venger de Momo… (Source : https://www.nautiljon.com/asian_movies/peach+girl.html)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis : J’ai eu du mal avec Yamamoto Mizuki (Adachi Momo) au début car elle était trop dans l’exagération pour moi mais, au fil du film, j’ai fini par l’apprécier car son jeu devient plus retenu et par la même occasion, plus sensible. Le personnage de Okayasu Kairi joué par Inoo Kei est mon préféré. Il est tout à fait le type de garçon qui me plaît avec son enthousiasme débordant, honnête dans l’expression de ses sentiments, drôle et mignon tout plein ! Il est petit par la taille mais grand par le coeur. Par contre, je n’ai pas apprécier le personnage de Kazuya Toji (Arata Mackenyu) que j’ai trouvé sans intérêt. Même le rôle de la peste Kashiwagi Sae (Nagano Mei) était plus attractif que lui !

J’ai adoré suivre l’évolution des sentiments réciproques des deux lead principaux ainsi que l’histoire en général. C’est sans grande prétention mais mignon tout plein. J’ai même versé ma petite larme ! Je ne connaissais pas le manga ni l’anime mais je pense tenter les deux pour pouvoir faire une comparaison. Film très sympathique que je reverrai avec plaisir.